Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

UDPS : les fédéraux demandent à Lamuka de se constituer en opposition républicaine

UDPS : les fédéraux demandent à Lamuka de se constituer en opposition républicaine

This post has already been read 289 times!

La plateforme Lamuka se prépare pour des activités de revendication de la vérité des urnes durant ce mois d’octobre. Pour ses acteurs, le combat ne sera pas abandonné jusqu’à ce que les congolais soient rétablis dans leur droit le plus légitime. A l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), les fédéraux qualifient cette démarche d’un non-évènement. Selon eux, en effet, cette question n’est plus d’actualité. Ces dirigeants de différentes fédérations de l’Udps pensent à voix haute et intelligible que Martin Fayulu et les membres de Lamuka doivent plutôt constituer une opposition républicaine, pour apporter aussi de leur côté une contribution significative à la construction et au développement du pays. 

La démarche que mène Martin Fayulu Madidi depuis la publication des résultats du scrutin présidentiel du 30 décembre 2018 n’a pas du tout changé. Il se reconnaît toujours comme étant le véritable vainqueur de ces joutes. Un affront considéré par plusieurs comme une tentative non seulement de violer les lois du pays, mais aussi de sabotage du travail diplomatique que mène le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, pour regagner la confiance des partenaires et investisseurs étrangers.

D’après Maître Didier Kondo, porte-parole de quatre fédéraux de l’Udps, la Dynamique pour la vérité des urnes devrait plutôt se constituer en opposition républicaine pour contribuer positivement à l’avancement du pays. ‘’Il est vrai que le chien aboie et la caravane passe. Mais Jusque-là, nous ne savons pas si nos amis de Lamuka vont créer pour le besoin de la cause, leur Cour constitutionnelle à eux, pour revenir sur une cause définitivement tranchée ?‘’, s’interroge-t-il.  Selon ces fédéraux de l’Udps, la Dynamique pour la vérité des urnes de Martin Fayulu cherche et aurait clairement l’intention de faire un coup d’Etat, d’autant plus que tout a déjà été mis au clair définitivement par la Cour constitutionnelle.

La Haute Cour les a déboutés puisqu’ils n’ont pas eu à présenter des preuves convaincantes devant les juges. Donc, pour ces membres de l’Udps, la voie à prendre par la Dynamique de la vérité des urnes pour revendiquer leur droit est une complaisance au vrai sens du mot. Car, la loi électorale a eu à définir et à donner un calendrier qui a été scrupuleusement respecté.

En outre, quant à l’exigence du camp Fayulu au chef de l’Etat d’ordonner la publication des résultats détaillés de la dernière élection présidentielle, les fédéraux affirment que le monde entier reconnaît Félix-Antoine Tshisekedi comme Président élu de la République Démocratique du Congo.

Teddy Mbulu