Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

SOCODA : Nyoka Longo et Verckys Kiamuangana s’entretuent !

SOCODA : Nyoka Longo et Verckys Kiamuangana s’entretuent !

This post has already been read 319 times!

Verckys Kiamuangana est encore convalescent. Mais, pendant toute sa période de maladie, renseigne-t-on, le Président du Conseil d’Administration de la Société congolaise des droits auteurs et voisins, (SOCODA) était d’office remplacé par son adjoint qui n’est autre que le chanteur Jossart N’yoka Longo. Curieusement, son intérim lui a permis de découvrir beaucoup de choses qui se cachaient dans la gestion de cette société des artistes. 

Dans les coulisses, on parle même de plusieurs dossiers sales liés, entre autres, aux détournements, à la  corruption  et surtout à l’opacité dans la répartition des droits  d’auteur. Toutes ces récriminations constituent une entrave, ou mieux un grand retard dans l’organisation de l’Assemblée générale extraordinaire  de la  SOCODA prévue en ce mois d’octobre à Kinshasa.

Cette situation est à la base de l’actuelle crise constatée au sein de la société où agents et cadres  sont quasiment impayés depuis cinq mois.

Selon nos fins limiers, la tension est montée encore suite à la grosse somme d’argent transférée par  ‘‘Equity Bank’’  et l’entreprise ‘‘Coete gaz’’ dans le  compte de la SOCODA.

Pour Nyoka Longo dont la position est soutenue par le DG de la SOCODA, cet argent devrait automatiquement servir à l’organisation de l’Assemblée générale.

Tandis que Kiamuangana s’y oppose et estime que l’enveloppe doit impérativement être orientée au paiement des arriérées de salaire des agents. Donc, il faudra chercher d’autres financements ailleurs pour convoquer ladite Assemblée générale extraordinaire.

Quand le Ministre joue au sapeur-pompier  

Déjà, renseigne-t-on, le Vice-Président de la SOCODA a conduit une forte délégation des sociétaires et membres du Conseil  auprès du nouveau Ministre de la Culture et des arts, Jean-Marie Lukundji. Non seulement ils sont allés lui présenter les civilités, mais aussi ils en ont profité pour lui faire l’état des lieux de la Société.  En marge de l’entretien, Nyoka Longo a accusé Verckys d’immixtion dans la gestion quotidienne de la SOCODA.

Il décrit surtout la décision prise par Kiamuangana d’informer les banques sur la mise en terme de son intérim, alors qu’il se trouve en période de convalescence.  Ainsi, on parlerait donc de la nature de cette crise qui est à la base de ce climat désagréable.

Pour sa part, le nouveau Ministre de la Culture et des arts s’est montré familier avec les sociétaires de la SOCODA.  Jean-Marie Lukundji s’est dit engagé dans sa mission de redorer l’image de la culture congolaise et améliorer les conditions de travail des ayants-droits.

Quant au conflit qui divise Kiamuangana et Jossart, le Ministre de tutelle a exigé qu’une  commission soit rapidement mise en place par le PCA. Ainsi, il attend un rapport pour décider de la suite du dossier et également des arriérés des salaires enregistrés pendant cette période.

Concernant l’Assemblée générale extraordinaire, Jean-Marie Lukundji  soutient la tenue de cette rencontre et confirme sa participation dans le but de dissiper la dualité entre le Président du Conseil d’Administration et son adjoint, assurant l’intérim.

Jordache Diala