Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Kisangani : Fally Ipupa victime d’un cambriolage

Kisangani : Fally Ipupa victime d’un cambriolage

This post has already been read 345 times!

Dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier, alors qu’il faisait le plaisir aux Boyomais et Boyomaises de la ville de Kisangani, à travers un concert promotionnel pour une boisson appartenant à une brasserie de la place, le chanteur congolais Fally Ipupa a été victime d’un vol d’argent et des biens de valeur, depuis l’hôtel où il était logé. C’est ce que rapporte un communiqué de la police nationale.

Selon ce communiqué officiel, le commissaire divisionnaire adjoint de la Police de la Tshopo a annoncé que l’artiste Fally Ipupa dit «Aigle» s’est fait dérobé une importante somme d’argent et plusieurs biens de valeur, après son deuxième concert livré à l’hôtel Palm Beach situé à Kisangani, où il est aussi hébergé depuis le samedi 5 octobre 2019. «Le concert du stade Lumumba s’est déroulé sans incident, à la satisfaction de tous. Quant à la production du Palm Beach Hôtel et en même temps lieu d’hébergement de l’artiste, un vol d’argents et des biens de valeur sans forçage a été constaté dans la chambre de l’artiste musicien Fally Ipupa vers 2h du matin», précise le communiqué.

La même source indique qu’une enquête a été ouverte et la police serait déjà sur une bonne piste. ‘’La piste d’un occupant de la chambre voisine à celle de l’artiste et celle de l’hôtelier sont privilégiées par nos enquêtes de police conduite par la coordination de la police judiciaire et dont les conclusions seront mises à la disposition du procureur général près la Cour d’appel de Kisangani‘’, indique une source judiciaire qui requiert l’anonymat.

Les voleurs auraient emporté, selon des sources dignes de foi, 14.000 USD et plusieurs objets dont des luxueuses montres et des bijoux de l’artiste. Il sied de rappeler que pas plus tard qu’en mai dernier de cette année, et  toujours dans la même ville, la Secrétaire Général du Mouvement du Libération du Congo (MLC), Eve Bazaïba avait été victime d’un vol d’une somme de 10.000 USD. Décidément, la ville de Kisangani est devenue un cauchemar. La balle est du coté de la Police de proximité.

Raphaël Mansangu