Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Grands Lacs : Jean-Lucien Bussa lance les travaux de la 5ème réunion du Comité National de Pilotage

Grands Lacs : Jean-Lucien Bussa lance les travaux de la 5ème réunion du Comité National de Pilotage

This post has already been read 592 times!

Assumant la présidence du Comité National de Pilotage du Projet de Renforcement de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands Lacs (PFCGL), Jean-Lucien Bussa Tongba, Ministre du Commerce Extérieur de la RDC, a lancé les travaux de la 5ème réunion de ce Comité, avec pour finalité permettre l’épanouissement des activités commerciales au niveau des frontières des pays membres de cette organisation sous-régionale. 

L’activité s’est tenue hier, jeudi 10 octobre 2019, dans la salle de réunion du Ministère du Commerce Extérieur, situé au sein d’un des bâtiments administratifs du Gouvernement, et en présence de Gilbert Kankonde Malamba et de Willy Ngoopos Sunzhel, respectivement Vice-premiers Ministres, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, et celui des Infrastructures et Travaux Publics. Aussi, du Ministre de Transport et Voies de Communication, Didier Mazengu Mukanzu, du représentant de la Banque Mondiale/RDC et des Directeurs Généraux de l’OCC, de la DGM et de la DGRAD.

A un an de la fin de la première phase du Projet, prévue pour le 31 décembre 2020, Jean-Lucien Bussa estime qu’il y a encore des tâches à effectuer pour faciliter les échanges commerciaux entre la RD. Congo et ses voisins. Raison pour laquelle, il précise que les travaux de la 5ème réunion du Comité de Pilotage revêt un caractère particulier et stratégique, dans la mesure où ils sont tenus de surpasser les efforts consentis dans le passé afin d’en réaliser d’autres grandioses, de cibler les secteurs porteurs et des sites stratégiques à intégrer dans le Projet pour aider suffisamment le pays à réajuster sa balance de paiement penchée vers les importations et booster ainsi, de manière substantielle, son économie.

Recommandations concrètes

Pour y parvenir, Jean-Lucien Bussa a insisté  sur la nécessité de démarrer avec des travaux de modernisation des frontières, avec comme au préalable les indemnisations des familles occupant l’espace douanier dans les différents postes frontaliers ciblés.

Une fois indemnisée, ces familles occupant, actuellement près de 4,9 hectares de la zone douanière, seront contraintes de céder cet espace qui servira à la construction des bâtiments administratifs, des entrepôts, de la plateforme logistique, des marchés frontaliers etc. Ces travaux ont été lancés depuis près d’un an. Seulement, Jean-Lucien Bussa déplore le manque de financement et convie les membres du Comité de Pilotage à formuler des recommandations concrètes qui leur permettront d’avancer.

La Pros.