Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Exercice 2020 : le projet de loi de finances de la capitale attendu à l’APK

Exercice 2020 : le projet de loi de finances de la capitale attendu à l’APK

This post has already been read 110 times!

Près de deux semaines après l’ouverture de la session parlementaire de septembre 2019 à l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), les élus de la capitale ont adopté, moyennant des amendements, le calendrier de la présente session, essentiellement budgétaire. C’était le vendredi 11 octobre dernier, au siège de cet organe délibérant, au cours d’une plénière dirigée par son président, Godefroid Mpoyi Kadima. Les élus provinciaux vont avant tout se pencher sur les matières non législatives, ensuite passer à l’examen des matières législatives qui vont constituer l’essentiel de cette session de septembre. Notamment, l’examen et l’adoption du projet d’édit portant réédition des comptes de l’exercice 2018, l’examen et l’adoption du projet d’édit portant budget 2020 de la ville de Kinshasa.

Ce calendrier reste, toutefois, ouvert à d’autres propositions et matières qui doivent faire le débat au cours de cette session, précise le président de l’APK.

Parmi les autres propositions d’édits qui seront examinées et adoptées, il s’agira de l’Examen de projet d’édit des finances portant budget de la ville-province de Kinshasa pour l’exercice 2020, l’Examen et adoption de la proposition d’édit relative au tourisme dans la ville de Kinshasa, ainsi que celle portant mesures cadres sur l’application du droit à la gratuité de l’enseignement de base dans la ville de Kinshasa. Mais également l’Examen et adoption de projet d’édit portant reddition des comptes de l’exercice 2018 et l’Examen et adoption du projet d’édit portant protection des personnes nécessiteuses et vivant avec handicap dans la ville de Kinshasa.

Godefroid Mpoyi a réitéré l’appel de son institution à l’endroit de l’exécutif provincial à déposer à temps le projet de loi de finances de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2020, lequel projet devrait intégrer les réponses aux préoccupations majeures de la ville de Kinshasa.

Avant cela, la plénière avait examiné et adopté le compte rendu de la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire en cours.

Pour ce qui est des matières non législatives, il s’agit notamment de l’examen et de l’adoption des rapports sur la gestion du Bureau provincial, depuis janvier 2019. «Examen et adoption des rapports de gestion du Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, audition et exploitation des rapports des vacances parlementaires, audition et adoption des rapports des sous-commissions parlementaires, validation des pouvoirs, examen de dotation de l’Assemblée provinciale pour l’exercice 2020», a lu Léon-Junior Nembalemba, rapporteur de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

En attente du budget

Lors de l’ouverture de la session de septembre, lundi 30 septembre dernier, le Vice-président de l’APK, Francis Tshibalabala, président de séant, avait passé au crible le diagnostic de l’action de l’exécutif à ce jour, dans un discours clair et précis. La présente session étant essentiellement budgétaire, il avait demandé au gouverneur de la ville de Kinshasa, présent dans l’hémicycle, de déposer dans le délai le projet de loi de finances portant budget de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2020. Ce, conformément aux nouvelles dispositions de la loi de finances. Il a également émis le vœu que le projet d’édit portant réédition des comptes de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2018 soit déposé avant l’examen du budget 2020.

Le souhait étant, en effet, de tout mettre en œuvre pour doter la capitale d’un budget conséquent et réaliste et qui pourra répondre aux attentes de la population kinoise notamment, dans les domaines de l’assainissement, de l’entretien des routes, de la réhabilitation des infrastructures, du redémarrage des activités du centre de dialyse et de la consolidation des acquis de la gratuité de l’enseignement.

Boris Luviya