Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Deuxième Semaine Belge : Joris DE Nocker aborde le savoir-faire belge dans la transformation et la conservation agroalimentaire

Deuxième Semaine Belge : Joris DE Nocker aborde le savoir-faire belge dans la transformation et la conservation agroalimentaire

This post has already been read 441 times!

C’est au salon Lubumbashi du Pullman hôtel de Kinshasa, qu’a eu lieu la cérémonie d’ouverture de la semaine belge, lundi dernier. Il a été question pour les intervenants d’exposer sur la particularité des investissements belges en RDC dans divers domaines. Joris De Nocker, représentant pays de l’entreprise RENTEC, a abordé le savoir-faire belge dans la transformation et la conservation agroalimentaire. A cet effet, il réaffirmé à l’endroit des participants, la volonté des investisseurs belges à œuvrer en RDC. La firme belge RENTEC, quant à elle, travaille dans l’exploitation de palmerais et la production d’huile de palme.

Installé à Miluna dans la province du Sud-Ubangi depuis quelques années, RENTEC offre à la population une gamme complète d’huile de palme bien raffiné.

Joris De Nocker précise qu’avec plus de 30 ans de savoir-faire en Afrique subsaharienne et en Amérique Latine, RENTEC est le premier constructeur en Europe d’installations professionnelles d’extraction d’huile de palme.

‘’Nos huileries vous donneront des taux d’extraction supérieurs aux usines à grande échelle. Cependant, leur impact sur l’environnement et leur consommation en énergie seront largement inférieurs‘’, renseigne-t-il.

Pour ce qui est des installations, Joris souligne que ‘’nos installations sont à 100% fabriquées en Belgique selon les normes et standards de qualité en vigueur en Europe. Notre concept unique d’huileries pré-assemblées et testées dans nos ateliers, vous permet de rentabiliser votre investissement dès son arrivée et installation‘’.

Par ailleurs, dans une projection d’image sur cette expérience belge, l’huilerie est alimentée par un convoyeur à vie qui mène les fruits égrappés vers le cuiseur/Malaxeur continu et l’extraction de l’huile se fait moyennant une presse mono motorisée et une double décantation.

D’où, la vapeur de processus est fournie par une chaudière à biomasse. Un groupe électrogène fiable permet un fonctionnement indépendant de l’installation même dans des endroits lointains.

Donc, l’unité prête à l’emploi permet un montage facile et rapide par la main d’œuvre locale, supervisé par un technicien RENTEC responsable du réglage de précision.

Teddy Mbulu