Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Rencontre «GRAND BOKUTANI 2» : Bernadette Mpundu exhorte les membres de ‘‘Soki oyebi Kin bien’’ à la responsabilité sociale

Rencontre «GRAND BOKUTANI 2» : Bernadette Mpundu exhorte les membres de ‘‘Soki oyebi Kin bien’’ à la responsabilité sociale

This post has already been read 378 times!

 « ‘‘Soki Oyebi Kin Bien’’ a un bel avenir… Je suggère que les membres de cette association  s’engagent plus dans les actions sociales et surtout à développer  l’esprit de l’humanisme afin de change notre Congo. Nous devons tous, à travers cette organisation, travailler afin que les choses soient plus palpables parce que nous vivons dans la réalité.  Nous sommes un organe de prise de conscience qui doit nécessairement, par ce genre de rassemblement, mettre à profit nos intelligences avec beaucoup de stratégies pour se plonger dans l’humanitaire et le social. Même si nous sommes rencontrés dans le virtuel. Ainsi, ‘‘Soki Oyebi Kin Bien’’ sera encore très efficace et considérée dans la société ». Cette déclaration émane de Mme MPUNDU Bernadette, en sa qualité de Marraine attitrée de la rencontre «GRAND BOKUTANI 2» qui a réuni les membres du ‘‘Mur Planétaire : Soki Oyebi Kin Bien’’, le dimanche 13 octobre 2019  à l’espace  Etoile Bleue, dans la commune de Kasa-Vubu, à Kinshasa.

C’est un pari gagné pour le Président-Manager et initiateur du «Mur Planétaire», Toussaint MIKA qui a pratiquement réussi à dompter les Kinois, en particulier, et les congolais du monde entier, en général, à travers son concept.

Cette retrouvaille de grande envergure a permis aux femmes et hommes (Bandimi), toutes générations  confondues, de cette association sans but lucratif d’échanger et célébrer leur amitié qui a commencé comme une aventure sur facebook.

Un rendez-vous historique a offert l’opportunité pour les uns et les autres qui se sont vus pour la première fois de quitter désormais le monde virtuel  (réseaux sociaux) pour passer aux relations physiques et réelles dans la société.

Une ambiance euphorique a sanctionné  cette rencontre marquée par deux sujets importants inscrits à l’ordre du jour.

D’abord, il était question pour les membres d’examiner  et adopter directement le rapport de la Commission ‘‘Emile ONYUMBE’’ qui avait pour mission  de procéder à la restructuration du Mur Planétaire.

Sur ce point, l’Assemblée a été d’accord et a soutenu, à l’unanimité, le résultat du travail abattu par ladite Commission.

« Soki Oyebi Kin Bien » est une association apolitique. Mais, chaque membre est libre d’appartenir ou militer individuellement  dans un mouvement ou une organisation politique de son choix. Cependant, quelques-uns ont postulé comme candidat lors des élections législatives qui se sont déroulées en décembre 2018 au pays. Aujourd’hui, certains d’entre eux sont élus au niveau national ou provincial et siègent en tant que députés ou sénateurs au parlement.

Ainsi, la rencontre  « Grande Bokutani 2 » a été également une occasion pour le Président de « Soki Oyebi Kin Bien » de les féliciter et les présenter devant tous les membres  du « Mur Planétaire ». Chose faite également pour ceux qui ont été nouvellement nommés au sein des Institutions de la République.

Lutte contre le phénomène journalier de carrière 

Parmi les notables, on a noté la présence de Mme Bernadette MPUNDU, cette femme dynamique engagée dans la prise en charge de la drépanocytose (SS) à Kinshasa.

Etant marraine de « BOKUTANI 2 »,  elle a salué premièrement  l’initiative de Toussaint MIKA, du Secrétaire Papy Bode ainsi que l’ensemble de l’équipe de ‘‘Soki Oyebi Kin Bien’’. Cette dame Kinoise  a profité également de l’occasion pour lancer un appel pathétique aux membres du Mur Planétaire de la  soutenir dans son combat social pour le droit des journaliers dans les entreprises publiques et privées à Kinshasa.

«Je sollicite l’accompagnement de tous les membres et l’implication de chacun de vous pour la réussite de ce combat qui est devenu aussi un fléau dans notre société. Conformément aux codes du travail, il est anormal qu’une personne travaille pendant plus de six ans dans une entreprise sans être engagée. Nous devons lutter impérativement contre l’exploitation de  Congolais, surtout nos jeunes dans les entreprises », a déclaré Bernadette MPUNDU.

Il faut signaler que depuis qu’elle a commencé son combat, cette  dame de fer  a réussi à obtenir déjà l’engagement de plus de 200 agents journaliers à la Société nationale d’électricité (SNEL).

Membre de ‘‘Soki Oyebi Kin Bien’’ depuis sa création en 2014, elle contribue énormément dans toutes les actions que mène cette association en faveur des vulnérables.

Rappelons que le Mur Planétaire est un cercle d’opportunités pour le réseautage et la valorisation de ses membres et leurs activités. Il œuvre également dans l’assistance et autres activités de bienfaisance en faveur des tiers. Cette Association organise aussi des activités à caractère touristique, scientifique et culturelle.

Jordache Diala