Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Udps : désormais au pouvoir, la ligue de jeunes consacre l’abandon des méthodes de l’opposition

Udps : désormais au pouvoir, la ligue de jeunes consacre l’abandon des méthodes de l’opposition

This post has already been read 228 times!

La ligue des jeunes de l’Udps s’est réunie le vendredi dernier au siège du parti, dans le cadre d’une matinée politique principalement animée par son Président Emmany Dioko autour du thème : ‘’Jeune, batela pouvoir ya Fatshi’’. Dans son intervention devant des centaines des combattants de l’Udps, le Président de la ligue des jeunes a indiqué que la protection du pouvoir de Félix Tshisekedi devrait se faire non pas en usant des méthodes de l’Opposition, liées principalement aux troubles, mais en prouvant les actions posées par le Chef de l’Etat depuis son accession au pouvoir et ce qu’il entend concrétiser durant tout son quinquennat.

Emmany Dioko a fait comprendre aux jeunes de ce parti au pouvoir qu’utiliser les anciennes méthodes de l’Opposition, en réagissant à tout, risquerait de donner l’occasion aux adversaires politiques de toucher au pouvoir de Félix Tshisekedi et de le rendre fragile. D’après lui, les combattants se doivent de toujours réagir de manière méticuleuse, en se demandant au préalable si leurs actions dérangeraient ou non l’impérium du Président sorti des entrailles de l’Udps.  «Nous allons instaurer un système de matinée politique mensuelle, afin de maintenir une bonne  communication entre nous. Si nous sommes toujours dans les méthodes de l’Opposition, nous allons donner l’occasion à l’ennemi d’en profiter et de nous nuire», a déclaré le président de la ligue des jeunes qui a, par ailleurs, mis l’accent sur la promotion des actions que mènent Félix Tshisekedi en tant que Chef de l’Etat. Il a dans ce sens laissé comprendre que c’est cela la belle manière de protéger le pouvoir du président honoraire de leur parti politique. «Le Président a déjà mené plusieurs actions au cours de son mandat, telles que la décrispation du climat politique, avec la liberté d’expression, la gratuité de l’enseignement,…C’est de cela que nous devons plus parler», a-t-il ajouté.

Emmany Dioko a émis ces propos pour mettre les points sur les i concernant certains bruits faisant état d’une contremarche qui sera menée par les combattants contre la marche du Comité Laïc de Coordination (CLC) qui se tient ce lundi à Kinshasa, après le report du samedi 19 octobre, suite au lancement de l’Opération Kin-Bopeto par le Président de la République.

S’agissant de cette manifestation du CLC, le secrétaire général Udpsien Augustin Kabuya, intervenant lors de cette matinée politique de la jeunesse, s’est carrément opposé contre cette marche. Pour lui, la sincérité des actions des laïcs catholique peut à ce jour se prouver à travers l’organisation, par eux, d’une marche en soutien aux bons actes de Félix Tshisekedi dont l’effectivité de la gratuité de l’enseignement.

CL