Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Quand la musique s’en mêle : Héritier Wata chante ‘’Kin Bopeto’’

Quand la musique s’en mêle : Héritier Wata chante ‘’Kin Bopeto’’

This post has already been read 320 times!

Présent lors de la cérémonie du lancement officiel de l’opération Kin Bopeto le samedi 19 octobre, l’artiste musicien Héritier Wata a, à travers sa belle voix et ses belles mélodies, appelé les kinoises et kinois, venus en grand nombre à la place Bakayau, de soutenir cette initiative du Gouverneur Gentiny Ngobila.

Depuis son accession à la tête de l’Hôtel de ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka n’a jamais cessé de prêcher la salubrité dans la ville. D’où, a-t-il lancé l’opération Kin-Bopeto, afin de rendre à la capitale congolaise son surnom de ‘’Kin La Belle’’ qui a tant honoré son image. La musique étant l’une des valeurs qui porte haut la République démocratique du Congo et principalement la ville de Kinshasa, le chanteur congolais, Héritier Wata dit la ‘’Pulga Moto na tembe’’, a, à cette occasion, sanctionné la fin de cette cérémonie solennelle, en livrant un spectacle de circonstance. Parmi les chansons demandées, les mélomanes se sont ambiancés au rythme de « BM », un des opus fétiches de l’artiste.

Pour sa part, le ‘’Gogane’’ a invité les kinois à mettre du leur pour relever ce défi de la salubrité de la ville de Kinshasa. « En tant qu’artiste, il nous revient de contribuer à relever ce défi d’une ville propre, soignée, agréable à vivre à travers une sensibilisation pour une prise de conscience collective et un comportement responsable de chaque citoyen car, un environnement sain nous épargne de nombreuses maladies. Préservons et améliorons notre cadre de vie», a-t-il insisté. Puisque la propreté reste l’affaire de tous, l’artiste a promis de livrer davantage des concerts pour lutter contre l’insalubrité à Kinshasa.

De noter par ailleurs que le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a officiellement lancé ce programme, a aussi convié la population à une prise de conscience et au changement des mentalités pour que Kinshasa soit aussi sain comme les autres capitales des pays européens.

Raphaël Mansangu