Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : Congo Fashion Week pour booster l’industrie de la mode

RDC : Congo Fashion Week pour booster l’industrie de la mode

This post has already been read 119 times!

Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), l’industrie de la mode en République Démocratique du Congo représente au moins 200.000 dollars américains par an, en termes de production et business.  Cette estimation renseigne un tableau déplorable pour un marché de plus de 80 millions d’habitants dont 80% de la population consomment des vêtements et  accessoires d’habillement importés.

Ceci constitue un défi majeur pour Marie-France Idikayi, designer et fondatrice de Congo Fashion Week (CFW),  qui a ouvert les portes de sa 8ème édition le 29 octobre 2019 jusqu’au 2 novembre,  au Musée national de la RDC, à Kinshasa.

Pour l’initiatrice de ce projet, cette saison 2019 sera marqué non seulement par les défilés de mode et expo-vente de vêtements, mais surtout par la présentation du nouveau concept « Congo Fashion Council » qui est le Haut Conseil de la mode en RDC. L’objectif est de contribuer aussi au développement économique du Congo et sensibiliser les femmes fortes pour garder leur style.

CFW se présente comme une opportunité pour les jeunes qui ont la passion de la mode en vue de favoriser l’esprit de l’entreprenariat et de l’innovation dans le pays.

«L’impact de l’industrie de la mode Congolaise sur la croissance économique en RDC» est le thème retenu cette année pour donner la quintessence à cette grande messe de la mode africaine.

Comme chaque année, CFW  a toujours réservé une partie scientifique dans cette rencontre qui veut être également un cadre  d’échange entre panelistes, designers, stylistes, experts, modélistes, influenceurs et étudiants de réfléchir autour de la diplomatie de la mode et de son financement pour accompagner les entrepreneurs de la mode.

A travers des ateliers, il a été question de faire de l’état des lieux du domaine et de proposer des pistes de solutions pour rentabiliser et professionnaliser le secteur de la mode ou de la sape en RDC.

«Alors qu’ailleurs l’industrie de la mode génère de milliards dans le trésor publique,  la RDC se cherche encore pour assoir le secteur avec un taux faible  de consommateurs locaux. D’où, il est important de travailler ensemble sur la promotion globale de la création congolaise afin de rendre le secteur  lucratif. Si nous aimons la mode congolaise, consommons local », a déclaré Marie –France Idikayi.  

Evidemment, le secteur du textile-habillement est le deuxième secteur le plus important dans le monde en développement, après l’agriculture.  En RDC, Congo Fashion Week s’est résolument engagé pour promouvoir  et renforcer le business de la mode et soutenir et outiller les start-up de la mode congolaise. «Nous offrons la visibilité aux génies designers afin d’attirer les potentiels clients de la mode à découvrir leurs créations. C’est un rendez-vous de ventes et d’achats», a signifié la Fondatrice de CFW.     

Devenue une plateforme  incontournable de la promotion de design, CFW accueille cette année une vingtaine de designers venus du Congo profond, d’Afrique pour participer aux défilés de mode et expositions.

Jordache Diala