Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Chanson «Indépendance Cha-Cha» : Jeannot Ne Nzau sollicite la décoration en médailles d’or pour le mérite artistique des chanteurs

Chanson «Indépendance Cha-Cha» : Jeannot Ne Nzau sollicite la décoration en médailles d’or pour le mérite artistique des chanteurs

This post has already been read 370 times!

Il s’agit de Roger Izeidi Monkoy, Victor Longomba Besange Lokuli alias «Vicky Longomba», Armand Moango alias Armando Brazzos, Charles Mwamba dit Dechaud Mongala, Nicolas Kasanda wa Mikalay alias Docteur Nico, sans oublier Pierre Yantula Elengesa Bobila alias Petit Pierre. Ce groupe de musiciens et hommes de culture avaient été invités à l’époque par les frères Nkanza, Philippe et Thomas, du Journal « Congo », pour divertir musicalement les politiciens congolais et belges qui venaient de participer à la Table Ronde de Bruxelles en janvier 1960, réunissant les leaders politiques congolais et autorités belges, afin de négocier les contours du nouveau Congo. Pour Jeannot ne Nzau Diop, ces artistes doivent être sans autres forme de procès décorer en médailles d’or à titre posthume, pour le noble service rendu à la République.

Moango Armando « Brazzos », l’un de deux derniers survivants des musiciens ayant interprété la chanson «Indépendance Cha-Cha », venait de quitter la terre de ses ancêtres depuis le 9 octobre 2019, à l’âge de 86 ans. Après cette disparition, des voix ont commencé à s’élever pour solliciter la décoration en médailles d’or de mérite artistique de 7 musiciens de l’African jazz ayant participé à l’égaiement des leaders politiques congolais dès les premières heures lors de la Table Ronde qui s’était tenue à Bruxelles en 1960. Homme de Culture, écrivain, compositeur et journaliste, Jeannot ne Nzau Diop, petit-fils d’Armando Brazzos, souhaite ainsi, que soient décorés à titre posthume tous ces pionniers de la culture congolaise, en matière musicale. « En dehors de ces 7 musiciens exécutants de la chanson « Indépendance Cha-Cha », nous sollicitons également cette décoration pour leurs producteurs, Philippe Nkanza et Thomas Nkanza. A cela s’ajoute 15 journalistes et écrivains qui, durant de longues années, ont contribué à l’émergence de la culture et des arts congolais… », a déclaré Jeannot ne Nzau Diop. Il a, en outre, confirmé avoir écrit plusieurs lettres à tous les niveaux de la hiérarchie administrative, ainsi qu’aux différents ministres de la Culture et des Arts qui se sont succédés depuis plus d’une décennie. A en croire nos sources, le Ministre actuel de la culture Jean-Marie Lukundji Kikuni, serait déjà en possession dudit dossier et compte dès les prochains jours répondre à cette préoccupation. Après quoi, l’on dira à voix haute  que les requêtes de Jeannot ne Nzau Diop ont trouvé gain de cause.

Raphaël Mansangu