Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

«Engagement civique des jeunes pour le développement» : la journée africaine de la jeunesse célébrée avec faste

«Engagement civique des jeunes pour le développement» : la journée africaine de la jeunesse célébrée avec faste

This post has already been read 107 times!

Célébrée le 1er  novembre de chaque année, la journée africaine de la jeunesse pour l’an 2019, avait pour thème : ‘’Engagement civique des jeunes pour le développement de la RDC‘’. A Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, ce jour a été fêté samedi 2 novembre 2019, au Stadium YMCA /Matonge dans la commune de Kalamu. Sous le haut patronage du Ministère de la Jeunesse et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, ladite journée a connu la participation des Ministres et Vice-ministres du Gouvernement central. De loin et de près, l’on pouvait signaler la présence du Ministre des sports et loisirs, Amos Mbayo ; du Vice-ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo et l’artiste musicien Héritier Watanabe. Toutes les couches des jeunes ont pris part à l’appel lancé par le Ministre de tutelle Eraston Billy Kambale.

Pour rappel, la journée africaine de la jeunesse a été instituée en 2006. D’après la charte africaine, c’est une occasion offerte aux dirigeants africains d’exploiter le potentiel des jeunes et d’en tirer profit pour améliorer les conditions de vie. Aujourd’hui, dans le monde, la jeunesse est considérée comme une force de changement social. Le gouvernement congolais à travers les institutions qui prennent en charge les jeunes, doit se déployer pour la promotion et mode de gestion et d’administration par un système éducatif en faveur des jeunes. Au demeurant, il appert que ce mode éducatif passe par une bonne politique de collaboration et d’encadrement entre le pouvoir public, les autres partenaires et la jeunesse, d’une part, et les encadreurs des jeunes et les politiques nationales en faveur des jeunes, d’autre part. ‘’L’engagement civique des jeunes pour l’engagement de la RDC’’, démontre à suffisance que le changement est possible pour la  jeunesse congolaise. Beaucoup de jeunes congolais souffrent. Pourtant, cette célébration devrait interpeller les jeunes, le pouvoir public, les éventuels  partenaires au développement de la situation des jeunes, entre autres, l’accès à l’éducation de base de qualité gratuit, l’accès à la santé gratuit, l’accès à un emploi descend, à la réduction de la pauvreté.

L’apport de la jeunesse est indispensable pour le développement de la RD-Congo, le Président Félix Tshisekedi l’a démontré en nommant au sein du gouvernement central les jeunes pour accompagner sa vision, pour changer le Congo. Ces nouvelles figures à l’exemple de Moussa Mondo, Billy Kambale,  pour prouver à la jeunesse congolaise que les jeunes ont aussi les atouts. Sur ce, ces jeunes, devenus ministres, ont une obligation d’être des modèles pour la jeunesse, d’une part et, d’autre part, les jeunes eux-mêmes doivent prendre conscience, à changer des mentalités pour leur épanouissement au sein de la société. Ils doivent s’engager pour porter une main forte à la République. Le Ministre de la Jeunesse et l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté dans ce cadre a conscientisé la jeunesse à travailler pour gagner comme dit-on, l’homme mangera à la sueur de son front. « Nous allons construire des centres de formation, il y aura à manger pour vous et on vous apprendra comment faire le champ. Vos productions seront vendues et c’est avec les revenus de ces ventes que vous serez payés », a dit Billy Kambale aux jeunes à l’YMCA.

Ornella Muleka