Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Pluies diluviennes au Nord-Ubangi : Dede Kodoro appelle le Gouvernement et les ONGs à suivre de près la situation des sinistrés

Pluies diluviennes au Nord-Ubangi : Dede Kodoro appelle le Gouvernement et les ONGs à suivre de près la situation des sinistrés

This post has already been read 104 times!

Des pluies diluviennes qui s’abattent de manière continuelle sur l’ensemble du territoire national n’épargnent rien, ni personne. Dans la province du  Nord-Ubangi, précisément dans le territoire de Yakoma, 22 villages serpentés par la rivière Uélé, sont inondés par les eaux de cette rivière qui est sortie de son lit. Face à cette situation désagréable pour la population, un natif de cette province au Nord de la République a lancé un cri d’alarme à l’endroit du Gouvernement national ainsi qu’aux organismes internationaux pour que les fils et filles de ce coin obtiennent d’eux une aide humanitaire au plus vite afin qu’ils soient épargnés de diverses maladies. 

‘’Nous fustigeons le silence du Gouvernement face à ce drame gigantesque, en appelant ainsi les agences du système des Nations Unies de venir à la rescousse de la population en détresse qui est handicapée dans toutes ses activités‘’, a déclaré Justin Dede Kodoro Kewale.

Le Député National élu de la circonscription électorale de Yakoma renseigne que  plus de 11 000 ménages ont été affectés, des écoles ainsi que des  hôpitaux ont tous été emportés par les eaux de la rivière Uélé qui s’est rebellée, ne laissant plus apercevoir la terre ferme à cause du niveau élevé de l’eau. Sa démarche vise à alerter l’Etat, pour que la population soit assistée par le Gouvernement. Ces villages appartiennent aux groupements  Gomba, Gembere, Bira, Ngazamba ainsi qu’à la cité de Yakoma dont  Justin Dédé Kodoro est originaire.

A cela, il faudrait  ajouter quelques villages riverains du territoire de Mobayi Mbongo dans le Nord- Ubangi et la ville de Zongo dans le Sud Ubangi, qui sont aussi affectés par la rivière Ubangi débordée.

Dans ce coin du pays, la pirogue est restée le seul moyen de transport possible. Et, même les animaux qui ne sont pas des nageurs meurent. ‘’C’est vraiment un désastre humanitaire et il y a grand risque d’une épidémie de choléra. Sans actions humanitaires urgente, on doit craindre le pire‘’, explique-t-il.

Enfin, Justin Dédé Kodoro Kewale a obtenu une audience auprès de la Présidente de la Chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda Lioko, le jeudi 31 octobre dernier,  dans son cabinet de travail,  au Palais du peuple. Il sollicite d’elle l’implication de l’Assemblée nationale et de l’Etat congolais, en général, une assistance sociale face à ces catastrophes humanitaires.

Joséphine Mawete