Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Ilunga Ilunkamba : «Ce projet de budget reflète le programme du Gouvernement »

Ilunga Ilunkamba : «Ce projet de budget reflète le programme du Gouvernement »

This post has already been read 276 times!

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a déposé, vendredi 8 novembre dernier, le projet de la loi de finances pour l’exercice 2020, au Bureau de l’Assemblée nationale que chapeaute Mme Jeanine Mabunda Lioko. Le Premier ministre a indiqué à l’issue de la cérémonie que ce projet de Budget comporte plusieurs innovations qui seront révélées lors du débat à la Chambre basse du parlement. Dans son élan, le Chef du Gouvernement qui était accompagné de plusieurs membres de son équipe, a fait savoir que le projet de budget 2020 reflète le programme du Gouvernement.

«Je suis venu déposer le projet de budget pour l’exercice 2020. Les innovations je les dirai lors de mon exposé à l’Assemblée (…) La primauté c’est à l’Assemblée nationale », a-t-il dit après qu’il ait pris langue avec le Bureau de la Chambre basse du parlement. Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui était accompagné à cette occasion de quelques membres de son Gouvernement, a signifié que le présent projet budgétaire reprend toutes les préoccupations qui ont été exprimées dans le programme du gouvernement présenté et validé par l’Assemblée nationale.

Adopté au Conseil des Ministres depuis le 25 octobre 2019, le projet de budget de l’Etat pour l’exercice 2020 est évalué à 10 milliards de dollars américains. Avant son examen par la plénière de l’Assemblée nationale, le gouvernement devra préalablement déposer le projet de loi de reddition des comptes pour l’exercice 2018, a notamment déclaré à la presse le Rapporteur de l’Assemblée nationale, l’Honorable Célestin Musao Mbuyu.

L’on rappelle que le parlement est en session ordinaire consacrée principalement à l’examen du budget, depuis le 15 septembre 2019. Cette session ira jusqu’au  15 décembre prochain. Il ne reste donc que 35 jours aux deux chambres  du parlement pour boucler leur travail et donner au Président de la République, Félix Tshisekedi, le premier budget de son quinquennat. Si l’examen du projet de budget ne se termine pas avant le 15 décembre, le parlement devra être convoqué en session extraordinaire.

Merdi Bosengele