Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Marche de soutien à la gratuité de l’enseignement] Jonas Tshiombela : ‘‘C’est l’avenir du Congo qui se joue maintenant’’

[Marche de soutien à la gratuité de l’enseignement] Jonas Tshiombela : ‘‘C’est l’avenir du Congo qui se joue maintenant’’

This post has already been read 282 times!

Incroyable ! La marche organisée à l’initiative de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), qui consistait à soutenir la gratuité de l’enseignement de base prêchée par le Président de la République, Félix Tshisekedi,  a été une réussite totale en termes de participants. Car, des milliers de personnes ont bravé la pluie samedi 9 novembre 2019, pour soutenir cette œuvre qui figure en  pôle position dans le programme du Chef de l’Etat. Partie du boulevard Triomphal jusqu’au Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), la marche initiée par la NSCC a été soutenue par des combattants de l’UDPS.  Les autres organisations de la société civile ayant participé à cette marche de soutien, ont tenu de déposer un mémorandum au Ministère de l’EPST.

C’est une foule immense venue de tous les coins de la capitale Kinshasa, pour montrer leur soutien à la gratuité de l’enseignement primaire telle qu’initiée par le Président de la République, Félix Tshisekedi. Parmi les congolais qui ont pris part, l’on pouvait remarquer une forte présence des étudiants de différentes Universités de la ville, des Associations charitables, des ONG, et aussi des militants des différentes partis politiques de la place venus soutenir le Chef de l’Etat qui, selon certains d’entre eux,  ‘’ il est le premier Chef de l’Etat à appliquer la gratuité de l’enseignement de base.’’ Le président de la nouvelle société civile Jonas Tshiombela a remis un memo au Ministre de l’Enseignement Primaire et Secondaire, Willy Bakonga.

Ladite marche avait comme point de départ, le Boulevard Triomphal dans la commune de Kasa-Vubu pour chuter au ministère de l’EPSPT, dans la commune de la Gombe à Kinshasa. « C’est ici pour moi l’occasion de dire merci à la police nationale, qui a encadré avec professionnalisme cette marche. C’est aussi l’occasion de dire merci à des organisations qui se sont associées à nous, à des militants des partis politiques et de plusieurs associations, qui ont compris la cause noble  pour l’avenir de nos enfants, c’est l’avenir du Congo qui se joue maintenant. Nous remercions tous ces milliers de personnes qui ont marché aujourd’hui pour accompagner cette volonté affirmée du chef de l’Etat, qui est une volonté constitutionnelle. Compte tenu de l’assurance que nous avons eue du ministre, nous reviendrons pour voir à quel niveau nous sommes arrivés avec ces mesures qui sont prises », a lâché Jonas Tshiombela.

A signaler que cette marche de soutien à la gratuité de l’enseignement de base a eu lieu également dans d’autres villes du pays notamment, à Kananga, Lubumbashi, Fizi, Matadi et Mbuji-Mayi.

Richard Mfumu