Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : le Parlement à l’avant-plan de la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme

RDC : le Parlement à l’avant-plan de la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme

This post has already been read 299 times!

C’est depuis lundi 18 novembre 2019, à l’hémicycle du palais du peuple, le siège du parlement de la RD. Congo, que la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Jeanine Mabunda Lioko, a procédé au lancement des travaux de la réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Lancés en présence du Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, du Président dudit réseau M. Didier Berberat et des autres parlementaires venus de quatre coins des pays francophones, ces travaux vont se clôturer finalement aujourd’hui.

Lutte contre les trois maladies

La République démocratique du Congo, pays organisateur de cette activité, est honoré de recevoir les parlementaires dudit Réseau qui ne cessent de multiplier les réunions pour une bonne cause. Dans son speech du lancement des travaux, Mme Jeanine Mabunda a souligné  que la tenue de cette réunion fait suite à la demande formulée par Monsieur Berberat, Président de ce Réseau lors de la 45ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie tenue en juillet 2019, à Abidjan, afin d’abriter ce rendez-vous d’une haute portée. Par ailleurs, elle a salué le partenariat entre l’ONUSIDA et le Fonds mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme et l’accompagnement des autres partenaires dans les efforts des Gouvernements pour la prévention et la lutte contre ces trois fléaux, qui s’érigent en défis majeurs à l’ensemble de l’humanité.

Pour sa part, le Président Didier Berberat a tenu à féliciter la RDC, et la Présidente de l’Assemblée nationale. Il a insisté sur l’engagement de tous en vue de lutter contre les trois maladies.

Visite luminaire

Toujours en marge de cette activité, les parlementaires ont effectué une descente luminaire à l’entrepôt BOLLORE LOGISTICS, lequel entrepôt joue le rôle de site primaire pour l’entreposage des médicaments et intrants des subventions du Fonds mondial en RDC. L’on apprend que Bolloré Transport et Logistics RDC est, actuellement, impliqué dans la logistique des projets de lutte contre les 3 pandémies financés par le Fonds mondial : VIH, Tuberculose et Paludisme. Des visites ont été faites dans des différents  centres de santé dans lesquels les soins de santé sont donnés aux personnes atteintes de ces maladies.

Objectifs

Les objectifs poursuivis  par ce Réseau consistent à participer activement au partenariat international de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Le Réseau vise à sensibiliser les populations au sujet de ces maladies, les meilleures façons de les prévenir et de les guérir. Promouvoir l’échange d’informations et d’expériences dans le but de mieux identifier et appliquer les pratiques exemplaires dans la lutte contre les maladies précitées et faire valoir et renforcer le rôle des parlementaires dans la lutte contre ces maladies, telles sont, en grosso-modo, les objectifs poursuivis par le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme que chapeaute depuis un temps M. Didier Berberat.

Pour ceux qui ne savent pas, le réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA est placé sous la responsabilité de la commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles (CECAC). Il se réunit une fois par an et collabore étroitement avec l’ONUSIDA, le fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Il a été créé par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, en partenariat avec ONUSIDA suite à la résolution sur le renforcement de la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique adoptée à Yaoundé depuis le 7 juillet 2000. Sur ce, faudrait-il encore rappeler lors de la 40ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie tenue à Ottawa en juillet 2014,  une résolution a été adoptée, en vue d’élargir le mandat du Réseau à la lutte contre la tuberculose et le paludisme.

Les dernières réunions du Réseau se sont tenues respectivement  au Maroc et au Togo. En ce qui concerne la RDC, les travaux qui ont rassemblé une centaine des parlementaires vont se clôturer aujourd’hui.

Merdi Bosengele