Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Jean-Lucien Bussa démontre l’importance de la création de l’ANAPEX et de la modernisation de la FIKIN

Jean-Lucien Bussa  démontre l’importance de  la création de l’ANAPEX et de la modernisation de la FIKIN

This post has already been read 98 times!

La validation par le Gouvernement, de la création de l’Agence Nationale des Promotion des Exportations (ANAPEX) et la modernisation de la FIKIN ont fait l’objet d’une réunion de communication tenu le lundi 18 novembre dernier, par le Ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa, avec le Directeur Général de la Foire Internationale de Kinshasa, la Secrétaire Générale, les Directeurs et chefs de division de l’Administration du secrétariat au commerce Extérieur. Ils ont aussi abordé le contrôle interne effectif des agents de l’Administration du commerce ici à Kinshasa ainsi qu’en provinces. Ceci, dans le but d’éviter des effectifs fantaisistes et fictifs. Il a appelé les Directeurs a encadré les agents en leur confiant le travail.

Parlant de la création de l’Agence Nationale de Promotion des Exportations, Jean-Lucien Bussa a indiqué que l’ANAPEX est né le 15 novembre 2019 et a pour mission de promouvoir les exportations de tous les produits congolais d’origine agricole, agro-industrielle, industrielle et artisanale, mais également d’assurer l’expansion commerciale de la RDC par l’intensification des échanges avec les pays partenaires.

Elle sera habilitée, entre autres, à effectuer des études portant sur les possibilités d’exportation des produits congolais, et sur les caractéristiques du marché extérieur sur le compte du secteur public et privé. Il sera question d’informer, conseiller et orienter les exportateurs congolais sur les opportunités présentes et futures des marchés porteurs de croissance pour une offre compétitive.

Abordant la modernisation de la FIKIN, le Ministre a indiqué que la FIKIN doit revenir à sa mission légale traditionnelle, celle d’organiser des foires en vue de faire connaître les potentialités en mode partenaires public et privé. Le prochain processus pour la FIKIN est celui d’écrire un cahier d’appel d’offres.

Désormais, le Ministre du Commerce extérieur n’a pas que l’Office Congolais de Contrôle et la Foire Internationale de Kinshasa dans ses attributions, mais aussi l’ANAPEX.

Jean-Lucien Bussa qui est à son deuxième mandat à la tête du Commerce extérieur, pense qu’il est très important de laisser à la postérité une Agence nationale de promotion des exportations.

La Pros.