Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Massacres et tueries à Beni : les Députés du Nord Kivu ont échangé avec Mabunda

Massacres et tueries à Beni : les Députés du Nord Kivu ont échangé avec Mabunda

This post has already been read 254 times!

La situation qui sévit actuellement à Beni suscite des inquiétudes. Elle préoccupe tellement les natifs de la province du Nord-Kivu, au point de pousser à l’action le caucus de Députés nationaux de cette partie de la RD Congo, qui a échangé lundi 2 décembre 2019, avec la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Jeanine Mabunda Lioko. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de solliciter le soutien de la Chambre basse du parlement afin que la situation désastreuse que subisse la population de Beni puisse trouver une solution durable.

Au sortir de ces échanges, Paul Muhindo à la tête de la délégation, a souligné la nécessité de cette démarche. « Une situation très grave qui a fait que depuis plus d’une semaine, des Députés font de va-et- vient ici et là pour essayer de mobiliser toutes les autorités du pays afin qu’elles remettent la paix à Beni… », fait savoir cet élu du Nord-Kivu. Et ce, avant d’ajouter : ‘’Nous venions tantôt d’être avec le Représentant du Secrétaire général des Nations Unies ; et nous avons été à la Monusco. Et là, le Secrétaire général adjoint aux nations unies à qui nous avons exprimé un message de déception, tout en lui demandant de tirer les conséquences par rapport au message de la population de Beni qui a demandé à la Monusco de pouvoir quitter la zone. Aussitôt qu’on est sorti de là, la présidente de l’Assemblée nationale nous a appelés ».

Dans ce même ordre d’idées, le caucus des Députés du Nord-Kivu pense qu’il est important que la question de Beni soit une question qui puisse porter l’attention de tous les députés nationaux. « A Beni, les populations n’ont pas cessé de se révolter, en organisant des marches sur marches. Mais également il y a des opérations qui sont menées, qui restent soutenues jusqu’à présent par toute la population mais également par tous les Députés de cette partie du pays…Donc, la protection de la population, c’est cela le vrai problème. Et, pour cette protection de la population, nous continuons à appeler la police à mieux jouer son rôle », ajoute cet élu du peuple. ‘’Et nous demandons aux gens qui font des figurants de ne plus les faire notamment, la Monusco de tirer les conséquences de pouvoir déguerpir de la zone de Beni’’, a martelé Paul Muhindo. Il a, par ailleurs, reconnu que l’entretien qu’ils ont eu  avec Mme la Présidente Jeanine Mabunda  a été très enrichissant. ‘’Nous pensons que les jours qui viennent, cela va se poursuivre au sein de l’assemblée plénière. Il faut aussi que les députés puissent se saisir de cette question’’, conclut-il.

Merdi Bosengele