Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Partenariat Monusco-Gouvernement de la RDC : Jean-Pierre Lacroix reste confiant

Partenariat Monusco-Gouvernement  de la RDC : Jean-Pierre Lacroix reste confiant

This post has already been read 102 times!

Jean -Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix qui réside en RDC depuis samedi 30 novembre dernier, a tenu une conférence de presse au quartier général de la Monusco dans la commune de la Gombe, lundi 02 décembre 2019. Il a fait le point par rapport aux tueries continues à l’Est de la RD Congo,  précisément  sur le territoire de Beni. Après entretien avec les autorités locales et nationales, la Monusco a réitéré son partenariat avec la République démocratique du Congo et a promis de travailler durement pour montrer à la population que le maintien de la paix à l’Est de la République est possible.

Tout au long de son adresse devant la presse, Jean-Pierre Lacroix est resté confiant concernant le renforcement du partenariat entre le Gouvernement congolais et la Monusco. Après son entretien avec le Chef du gouvernement et quelques membres du gouvernement central ainsi que les autorités militaires et civiles, le Gouvernement central est pour le partenariat avec la Monusco, suivant le message du Président de la République Félix Tshisekedi à New York. «Nous avons eu des entretiens avec les autorités congolaises, je cite  le Premier ministre, les membres du Gouvernement, le Gouverneur du Nord-Kivu, le chef d’état-major des FARDC, de leur part, une réaffirmation très claire est l’importance qu’ils attachaient au partenariat avec la Monusco. Et ce sont des messages qui sont dans la continuité avec ce qu’avait dit le Président Félix Tshisekedi Tshilombo au Secrétaire Général des Nations Unies lors de son passage à New York », dixit Jean- Pierre Lacroix.  ‘’La résolution que nous avons prise ensemble, c’est de renforcer ce partenariat. Faire en sorte que des concertations régulières systématiques soient conduites ici au niveau national à Kinshasa, au niveau local à l’Est et aussi avec des autorités policières et militaires’’, a déclaré Jean-Pierre Lacroix.

Le Secrétaire adjoint en charge de maintien de la paix, a au cours de la conférence, insisté sur la lutte contre les messages des désinformations. Tous ce qui circule sur les réseaux sociaux.

Arrivé à Beni  samedi 30 novembre 2019, Jean-Pierre Lacroix en a appelé à une introspection sur le bilan de la Monusco. «C’est important d’être ici par solidarité au peuple congolais et aux collègues humanitaires. Nous allons tirer les leçons de ce qui s’est passé et renforcer notre partenariat. Il faut des enquêtes sur tout ce qui s’est passé. Il ne faut pas qu’il y ait l’impunité», a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a réaffirmé la collaboration entre la Monusco et le Gouvernement congolais. «Le gouvernement et la Monusco ont réaffirmé leur détermination à travailler ensemble. Il ne faut pas se tromper d’ennemis. Les ennemis sont ceux qui tuent et empêchent les équipes de riposte de protéger contre Ebola», a affirmé Lacroix. Après ses déclarations sur la situation qu’il a trouvée à Beni, Lacroix a rencontré le Commandant de la brigade d’intervention de la Monusco et son équipe, puis s’est rendu à Boikene sur le site incendié de la Monusco.

Ornella Muleka