Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Mandataires qui mettent en pratique le souci du chef de l’Etat] Sondage «Echos d’opinion » : Laya Sinsu cartonne !

[Mandataires qui mettent en pratique le souci du chef de l’Etat] Sondage «Echos d’opinion » : Laya Sinsu cartonne !

This post has already been read 551 times!

*Encore une fois, votre Agence « Echos d’Opinion » s’est penchée sur des personnes qui servent loyalement la Nation. Cette semaine, elle a mené de sérieuses enquêtes pour connaître lequel des mandataires reste fidèle à la vision du chef de l’Etat. Ainsi figure en bonne place monsieur Laya Sinsu, le Directeur Général de la Société des Transports et Ports, SCTP en sigle. Cette société publique, grâce à son leadership, a su redonner le sourire à son personnel. Il a remis la pendule à l’heure dans plusieurs compartiments de son entreprise notamment, la remise en marche des machines longtemps abandonnées, la circulation du train express, le bateau qui flotte à nouveau, le paiement régulier de salaire, une gestion orthodoxe de l’appareil de l’Etat…et au finish, il reste dans la vision du président de la République.

Le sondage proprement dit

Depuis sa prise de pouvoir, le souci de Félix Tshisekedi reste d’assurer le bien-être de la population congolaise. Il se manifeste par l’idéologie « Le peuple d’abord ». Du côté des entreprises du portefeuille de l’Etat, un mandataire fait aussi sien ce mot d’ordre : « Les agents de la SCTP d’abord ». Ceci se traduit par maintes actions accomplies. Laya Sinsu a réussi à mettre en marche le train express Kinshasa-Matadi, avec une fréquence hebdomadaire. Nombreux passagers de ce train ne manquent pas d’en apprécier le confort et la sécurité.

Ses premiers mérites sont d’avoir réhabilité presque tous les ports notamment le Port International de Matadi, l’axe Fleuve, l’axe Kasaï, l’axe Sankuru et bien d’autres dans plusieurs représentations. Ensuite, il a fait marcher le Bateau M/V Kokolo, en jachère depuis belle lurette, pour desservir des zones longtemps enclavées.

Ainsi pour rendre compétitive la SCTP et favoriser un bon climat de travail, le DG s’engage à payer régulièrement ses agents. Les arriérés acculés de 22 mois sont en voie d’être apurés complètement. Cet oiseau rare est quotidiennement rongé par ce souci de remettre la paie dans le mois. Il relance au même moment la discipline dans la gestion conformément à la vision du chef de l’Etat.

Depuis que le chef de l’Etat a rassuré à la population qu’il priorisait la construction du Port en eaux profonde de Banana, les langues ne cessent aussi de se délier. A ce propos, les agents et toutes les forces syndicales de la SCTP interrogés n’ont pas tari d’éloge à son endroit. Ils ont préféré que le président de la République confie la gestion de cet ouvrage à leur Entreprise. Ils ont estiment que si le Gouvernement met en place un partenariat public-privé, que la partie des actions gouvernementales soient représentées par la SCTP vu son expertise pour lui permettre de faire face à beaucoup de charge.

En tout état de cause, la population reconnait, en ce mandataire, un homme providentiel qui vient d’effacer la mauvaise image de l’entreprise de Transport et des Ports, imprimée par ses prédécesseurs. Il a, en même temps, réinstauré la paix sociale en mettant fin aux agitations et grogne répétée parmi des cadres et des agents qui étaient trahis la mauvaise gestion de leur gagne-pain. Ils voient en Laya Sinsu la matérialisation de la bonne gouvernance. Son entreprise est citée parmi celles qui alimentent les caisses de l’Etat. Voilà pourquoi, il est plébiscité meilleurs mandataire parmi ceux qui sont nommés par Félix Tshisekedi et qui mettent en pratique sa vision, celle de faire le bonheur du Peuple Congolais.

Conclusion

Une entreprise, au bord de la faillite avec des manifestations de toutes sortes, vit aujourd’hui dans un climat de sérénité. Noir sur blanc, Laya Sinsu reste, à travers l’exploitation du capital humain, matériel et financier, le mandataire le plus performant parmi ceux qui sont issus de la signature de Félix Tshisekedi. Avec un esprit managérial hors du commun, il comprend et intériorise le souci du président de la République, celui d’offrir le bien-être de à tout son peuple. L’Agence lui attribue 76% d’avis favorables.

Sondage «Echos d’opinion »