Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Cité du fleuve : Ilunkamba, Muabilu et Molendo prennent des mesures curatives

Cité du fleuve : Ilunkamba, Muabilu et Molendo prennent des mesures curatives
Spread the love

This post has already been read 398 times!

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba est venu sans tarder à la rescousse des habitants de la Cité du fleuve et alentours, ce lundi 9 décembre 2019. Accompagné notamment, des ministres de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, des Affaires foncières, Molendo Sakombi, le chef du gouvernement congolais a effectué le déplacement de cette somptueuse cité kinoise et alentours pour constater de près les dangers qui guettent les compatriotes victimes des inondations provoquées par les dernières pluies diluviennes, singulièrement le débordement du fleuve Congo.

Aux prises avec la presse, le Ministre d’Etat à l’Urbanisme et Habitat a affirmé, en un mot comme en mille, que la descente du Premier ministre n’était nullement une marche de santé pour se régaler, mais plutôt un moment qui lui a permis de prodiguer quelques conseils de bon père de famille, aux différents ministres intervenant dans les secteurs de l’urbanisme, habitat, affaires foncières, environnement, aménagement du territoire et consorts.

Des conseils, somme toute, allant dans le sens d’exhorter ces derniers à travailler ensemble, contre vents-et-marrées, pour relever les défis en présence, dans leurs secteurs respectifs.

Pius Muabilu a, dans la foulée, réitéré son vœu, qui est celui du gouvernement de la République et de toute l’opinion congolaise, de délocaliser différents quartiers inconstructibles.

En effet, il reste optimiste quant à l’éradication de ces défis fâcheux dont la conséquence néfaste est fondamentalement des pertes importantes en vies humaines et plusieurs dégâts matériels, dans plus d’une ville et cité de la RD Congo. De ce qui en découle, Muabilu Mbayu lance une alerte générale à la population congolaise, en ce qui concerne le respect strict des normes urbanistiques et architecturales, avant de bâtir où que ce soit. Il pense donc que la responsabilité est partagée, et que de ce fait, il est temps de prendre ensemble de mesures thérapeutiques à même de limiter les dégâts éventuels, dans ce secteur de la vie sociale.

La Pros.