Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Hausse des prix des biens de première nécessité : Acacia Bandubola promet de sanctionner les opérateurs économiques véreux

Hausse des prix des biens de première nécessité : Acacia Bandubola promet de sanctionner les opérateurs économiques véreux
Spread the love

This post has already been read 378 times!

La ministre de l’économie nationale, Acacia Bandubola, a effectué une tournée d’inspection dans les principales chambres froides et entrepôts de la capitale afin de s’enquérir de la situation que prévaut dans les marchés. En effet, depuis un temps, il s’observe une hausse des prix de certains biens de première nécessité pendant cette période des festivités. Après son inspection, elle a convoqué une réunion urgente avec les opérateurs économiques concernés dans son cabinet de travail et a promis des sanctions sévères aux malhonnêtes qui refusent de se conformer à la loi.

Accompagné de son vice-ministre, Didier Okito, la ministre de l’Economie nationale voulait s’assurer que le pays ne va pas connaître une rupture de stocks en produits vivriers de grande consommation pendant comme après les fêtes. A l’issue de sa tournée, Acacia Bandubola a demandé aux opérateurs économiques concernés de lui apporter leurs structures de prix et les différentes données en rapport avec les stocks des produits disponibles. L’objectif étant de discuter autour d’une même table à propos de cette question et, enfin, lever les équivoques. Les deux parties sont donc appelés à relever, ensemble, les causes de cette spéculation avant de dégager les pistes de solutions.

Elle appelle la population au calme, en promettant que le gouvernement va tout mettre en œuvre pour arrêter cette hémorragie. Elle a promis, par ailleurs, aux opérateurs économiques véreux qui refusent de respecter la loi en rapport avec la fixation des prix, des sanctions sévères. Nul n’est au-dessus de la loi, tranche-t-elle.

Il sied de signaler qu’à l’issue de sa ronde dans des entrepôts tenus par des dépositaires  comme Egal ,Socimex ,Minocongo , INALCA et F.C Congo, la ministre a été rassurée de la disponibilité des produits en qualité et en quantités suffisantes pouvant couvrir le pays pendant et après décembre.

Dorcas Nzumea