Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Elu batonnier pour un mandat de trois ans : Me Isaac Tambwe appelle ses confrères à la discipline

Elu batonnier pour un mandat de trois ans : Me Isaac Tambwe appelle ses confrères à la discipline
Spread the love

This post has already been read 137 times!

Après l’annulation des premières élections du 2 mars 2019 par le Conseil national de l’ordre des avocats, c’est finalement Me Isaac Tambwe Longombe le desormais bâtonnier du barreau du Kasaï. C’était au cours d’une Assemblée générale élective organisée par le premier Président de la Cour d’Appel du Kasaï, le mardi 26 novembre dernier dans la salle d’un hôtel de la place dans la commune de Kanzala à Tshikapa, que Me Isaac Tambwe Longombe a été élu Bâtonnier au barreau du Kasaï pour un mandat de trois ans une fois rénouvelable. Avec un résultat des 25 voix sur 25 votant, soit 100% des voix au détriment de son chalenger, Me Eric Luboya Kabwe. Une fois élu, le nouveau bâtonnier a appelé ses confrères des professions à la discipline. Et pour l’accompagner dans son plan d’action, 9 membres du Conseil de l’Ordre ont également été élus par leurs confrères.

A peine élu, Maître Isaac Tambwe Longombe n’a pas pu s’empêcher d’exprimer son satisfecit, et de temoigner sa gratitude envers ses confrères de la profession pour la confiance placée en lui au point de le porter à la tête du Barreau. Par conséquent, ce dernier a appelé ses confrères à la discipline. «Pas des pétitions, pas des communiqués, pas n’importe quelle action sans se référer au bâtonnier que nous sommes, si vous ne voulez pas vous référer à moi. Il y a le bâtonnier national, je suis le bâtonnier de tous les avocats du Kasaï», a-t-il rappelé . Pour le nouveau bâtonnier du Kasaï, les avocats doivent observer une attitude de solidarité et d’unité, et ce avant de faire une mise en garde : « Tout avocat qui tentera d’amener le virus de la division ou de potiliser le corps, il le trouvera les membres du conseil de l’ordre sur son chemin ».

Pour relever les différents défis, Isaac Tambwe prône l’unité du corps et sollicte le concours de tous les avocats de son ressort.

Rappelons que, le Conseil national de l’ordre des avocats avait annulé les élections organisées le 2 mars 2019, remportées par Me Isaac Tambwe, suite à plusieurs irrégularités relevées par ledit conseil dans la mise en place de ce barreau, sur la saisine de Maître Eric Luboya Kabwe, candidat bâtonnier malheureux. Parmi les griefs y retenus, il faut citer le depassement par le premier président de la cour d’appel du délai d’un mois lui imparti pour l’organisation de ces élections et aussi l’argent dit d’organisation matrielle qu’il a perçu auprès des avocats sans justification. Et d’ajouter, le vote de certains avocats stagiaires.

Cyprien Indi