Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Décédé à l’âge de 78 ans : le Professeur Emérite Edouard Tshisungu conduit à sa dernière demeure

Décédé à l’âge de 78 ans : le Professeur Emérite Edouard Tshisungu conduit à sa dernière demeure

This post has already been read 477 times!

Docteur en Histoire, l’icône du monde scientifique, celui qui connaissait l’histoire de l’Afrique noire comme sa poche, le Professeur Edouard Tshisungu Lubambu, vient d’être conduit, jeudi 12 décembre 2019, à sa dernière demeure à Nécropole Entre Terre et Ciel où il se reposera à jamais. Le décès de cet historien congolais a taraudé les esprits et  jeté un froid terrible au sein de sa famille biologique et politique tout comme dans les milieux scientifiques qui l’ont connu, à travers ses publications surtout grâce à son cours ‘’l’Introduction de l’Histoire Politique du Congo’’ dispensé presque dans toutes les universités de la ville de Kinshasa, à l’instar de sa grande connaissance en la matière.

Jeudi 12 décembre 201, en la salle polyvalente Kin-Miséricorde, la dépouille mortelle de l’historien-professeur Edouard Tshisungu a reçu les hommages dignes de son rang, d’abord par la Première dame de la République Denise Nyakeru Tshisekedi. Et puis,  par le Vice-premier ministre en charge de la Justice, Me Célestin Tunda ya Kasende ainsi que le corps professoral de l’Université Pédagogique Nationale. Dans la foulée, le Chef des Travaux des Sciences historiques de l’UPN, M. Mosengo a fait savoir que l’illustre disparu, le Professeur Tshisungu était l’une des icônes du département des sciences historiques. «Depuis que je l’ai connu, d’abord comme étudiant et ensuite membre du personnel scientifique de l’UPN, il est resté égal à lui-même. Un homme très sympathique, sobre, très intelligent, qui n’avait pas des problèmes avec les gens. Il n’était pas conflictuel, très réfléchi, il me laisse en tête cette expression qu’il voulait souvent utiliser ‘’le carriérisme politique’’ pour essayer de saper les politiques congolais qui trouvent la politique comme étant leur emploi. Personnellement, je regrette amèrement sa disparition d’autant plus que le Professeur Tshisungu était encore jeune à mon sens, il avait encore des obligations vis-à-vis de son université. Malheureusement, la mort l’a emporté. Que son âme repose en paix», a témoigné le CT Mosengo l’historien.

Pour rappel, la levée de la dépouille mortelle du Professeur de la morgue était intervenue mercredi 11 décembre dernier à l’hôpital du Cinquantenaire et ensuite était dirigé à l’Université Pédagogique Nationale (UPN) pour les hommages mérités en guise de la reconnaissance des loyaux services rendus à cette Université. Par ailleurs, vers 14h00, le corbillard était passé au siège national du PPRD pour un recueillement de sa famille politique. Avant d’arriver à la salle polyvalente Kin-Miséricorde, une escale de sa dépouille mortelle à l’UPC où il a aussi rendu des loyaux services.

Biographie

Né à Mushidi dans le Grand Kasaï,  le 9 septembre 1941, le professeur Edouard Tshisungu Lubambu a fait ses études primaires à Tshibala de 1950-1956, secondaire au Petit séminaire de KABUE de 1956-1961 notamment, au collège Saint Louis de Luluabourg en 1963. Et, ensuite, il a poursuivi ses études universitaires à l’étranger, à l’université de Dijon en France où il décrocha son diplôme de licence en lettres et un diplôme des hautes études européennes notamment, le titre de doctorat en Histoire. Il est devenu professeur à l’UPN jusqu’à ce qu’il devienne Professeur Emérite en 2013. L’illustre disparu a été Chef de département des sciences historique à cette même institution universitaire, directeur chargé de la documentation, bibliothèque et imprimerie. Sans oublier qu’il était encore Directeur Général du Centre de recherche en sciences humaines, Doyen de la Faculté des sciences sociales administratives et politiques de l’UPN et  après, il devint Recteur de cette université. Enfin, il a dirigé le service de la documentation et archives de la Présidence de la République sous l’ère du Président Joseph Mobutu. Le professeur Tshisungu a été deux fois ministres dans l’ancien régime de Mobutu, ministre d’Etat à l’Energie et à la Santé.

Christian Okende