Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Mettant à profit ses vacances parlementaires : le Sénateur Kaumba Lufunda communie avec la population de Mutshatsha

Mettant à profit ses vacances parlementaires : le Sénateur Kaumba Lufunda communie avec la population de Mutshatsha

This post has already been read 238 times!

Le Sénateur Kaumba Lufunda Samajiku, dans le cadre de ses vacances parlementaires, s’est rendu dans le territoire de Mutshatsha situé à plus de 175 Km de Kolwezi dès l’entame de ce mois de janvier 2020. Cette visite s’inscrit dans la perspective d’entrer directement en contact avec sa base afin de cerner les difficultés de son territoire et ainsi, proposer des pistes de solution.

Accueilli chaleureusement par les siens, l’honorable rapporteur du Sénat et membre du bureau politique du PPRD, était arrivé à Mutshatsha, chef-lieu du territoire portant le même nom le mercredi 8 janvier dernier. Les membres de différents partis politiques, forces vives de la société civile, détenteurs du pouvoir ancestral, associations socioculturelles ainsi que des associations des jeunes et vieux étaient présents.

‘’Je suis chez nous à Mutshatsha dans le cadre des vacances parlementaires et j’en profite pour parler avec la population de mon territoire, car je suis né ici. Bien que rapporteur du sénat, j’ai une source et la mienne, c’est Mutshatsha. Et j’en suis fier‘’, a laissé entendre l’hôte de Mutshatsha.

Sur place, il a engagé une série de consultations avec plusieurs couches sociales de la communauté venue lui présenter les difficultés auxquelles elles font face. Certains responsables ont présenté leurs desideratas à leur élu et espèrent ainsi que leurs difficultés seront portées aux instances de décision pour des solutions à court, moyen et long terme.

Au sortir de ces entrevues, ils n’ont pas caché leur satisfecit suite aux réponses de leur hôte et lui ont réitéré leur soutien indéfectible.

Il sied de signaler que  la cité de Mutshatsha est confrontée à plusieurs difficultés parmi lesquelles l’impraticabilité de la route pour atteindre les villes de Kolwezi et Kasaï de part et d’autre ainsi que l’accès à l’eau potable.

Dorcas Nzumea