Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Nouvelle licence professionnelle en techniques pharmaceutiques] Unikin : la professeure Nadège Kabamba invite les candidats à s’inscrire massivement

[Nouvelle licence professionnelle en techniques pharmaceutiques] Unikin : la professeure Nadège Kabamba invite les candidats à s’inscrire massivement
Spread the love

This post has already been read 400 times!

L’Université de Kinshasa vient de mettre à jour une nouvelle filière de licence professionnelle en techniques pharmaceutiques sous format Licence-Master-Doctorat (LMD), pour les étudiants, en deux options. D’abord, la pharmacie traditionnelle et plantes médicinales (Phytothérapie), et la deuxième est essentiellement liée aux Pratiques et industries pharmaceutiques des plantes. Dans la foulée, la professeure Nadège Kabamba Ngombe invite les candidats étudiants à s’inscrire dans cette nouvelle filière de Licence.

En effet, les deux options de la filière LTP répondent aux objectifs du projet d’Education pour la qualité et la pertinence des enseignements aux nivaux secondaires et universitaire (PEQPESU), qui bénéficie de l’appui financier de la Banque mondiale. Dans le cadre de l’option «Pharmacie traditionnelle et plantes médicinales», soit la Phytothérapie, le cursus relève que les étudiants seront formés à la récolte, à la préservation, à la culture, à l’utilisation des plantes médicinales en phytothérapie, ainsi qu’aux techniques d’extraction des substances bioactives. ‘’Ils pourront ainsi, eux-mêmes, devenir des phytothérapeutes ou aider les tradi-praticiens à améliorer leurs recettes traditionnelles‘’, a expliqué la vice-doyenne de la faculté des sciences pharmaceutiques de l’Unikin.

De par sa grande couverture de l’espace vert de la RDC, qui compte environ plus de 128 millions d’hectares, qui représentent actuellement 10% des forêts mondiales et plus de 47% de celles de l’Afrique, constitue également une motivation de grande taille pour l’instauration de cette filière.

Pour ce qui est de l’option «Pratiques et industries pharmaceutique des médicaments à base des plantes», la professeure Nadège Kabamba a indiqué que les étudiants bénéficieront des techniques d’extraction des substances bioactives, de formulation et de dispensation des médicaments traditionnels améliorés (MTA) et autres médicaments à base des plantes médicinales pour ainsi arriver à assister les pharmaciens des MTA de qualité, remplissant tous les critères pharmaco techniques. Il y a lieu de retenir que cette nouvelle filière de licence professionnelle en techniques pharmaceutiques (LTP), sous format de ‘’Licence-Master-Doctorat’’ (LMD), est effective depuis le démarrage de l’année académique en cours.

Raphaël Mansangu