Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

ITIE : AVIS D’APPEL A CANDIDATURES

ITIE : AVIS D’APPEL A CANDIDATURES
Spread the love

This post has already been read 366 times!

AVIS D’APPEL A CANDIDATURES

N°01/ITIE-RDC/CT/VPM/2020

Recrutement du Coordonnateur National de l’ITIE-RDC

  1. Contexte

L’Initiative pour la Transparence dans l’Industrie Extractive (ITIE) est une Norme mondiale qui prône la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion des ressources extractives (minières, hydrocarbures et gazières). La République Démocratique du Congo (RDC) y a adhéré en 2005 et a été admise comme pays candidat en 2007 avant d’être déclarée « pays conforme » sous les Règles de l’ITIE en juillet 2014.

L’ITIE-RDC dispose d’un Comité National mis en place par le Décret n°09/28 du 16 juillet 2009 portant création, organisation et fonctionnement du Comité National de l’Initiative pour la Transparence dans la Gestion des Industries Extractives en République Démocratique du Congo, en sigle « CN-ITIE/RDC ». Ce Comité National comprend deux organes, à savoir : le Comité Exécutif et le Secrétariat Technique.

Le Comité Exécutif est l’organe d’orientation, de supervision, de décision, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du processus ITIE en RDC. Il est dirigé par la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan et est composé de trois collèges, à savoir : (i) le collège institutions publiques (10 représentants dont  5 Ministres, 1 Représentant de l’Assemblée Nationale, 1 Représentant du Sénat, 1 Conseiller Principal du Chef de l’Etat et 2 Directeurs de Cabinet adjoints du Premier Ministre), (ii) le collège entreprises extractives publiques et privées (5 représentants respectivement des entreprises minières publiques, des entreprises minières privées, des entreprises pétrolières, des entreprises forestières et des chambres des mines) et (iii) le collège société civile (5 représentants des organisations de la société civile du domaine minier, pétrolier et forestier).

Le Secrétariat Technique est, quant à lui, l’organe exécutif du Comité National. Il est dirigé par un Coordonnateur National recruté sur concours et nommé par Ordonnance du Président de la République, Chef de l’Etat.

Depuis 2017, l’ITIE-RDC fonctionne avec un Coordonnateur National ad intérim. Il est apparu la nécessité de remédier à cette situation pour se conformer à la Norme et au Code de conduite ITIE, particulièrement en ce qui concerne l’exigence 1.1.b liée à la gouvernance interne, pour le recrutement d’un nouveau Coordonnateur National.

  1. Missions du Coordonnateur National

Le Coordinateur National assure notamment les fonctions suivantes :

Fonctions administratives :

  • Fournir un appui administratif au Comité Exécutif, tel que la préparation de l’ordre du jour des réunions, la distribution des documents, l’organisation de forums et d’activités de sensibilisation ;
  • Documenter les activités de l’ITIE et s’assurer que les procès-verbaux de chaque réunion sont disponibles pour tous les membres du Comité Exécutif et pour le grand public ;
  • Rédiger l’ébauche des plans de travail, le rapport de suivi annuel et d’autres documents de l’ITIE à soumettre à l’approbation du Comité Exécutif ;
  • Effectuer le suivi du processus de recrutement de l’Administrateur Indépendant, des cabinets d’audits et d’autres consultants nécessaires à la mise en œuvre et au suivi de l’ITIE;
  • Effectuer la liaison avec les partenaires extérieurs sur les questions administratives (Secrétariat international de l’ITIE, Banque mondiale, etc.) ;
  • Conserver les documents tels que les modèles de rédaction des rapports ITIE, les rapports ITIE, les comptes rendus des réunions et assurer leur disponibilité au grand public de façon ponctuelle ;
  • Coordonner les préparatifs des Validations ;
  • Suivre les progrès de la mise en œuvre des plans de travail et les actions sur les recommandations, et faire rapport des progrès réalisés au Comité Exécutif ;
  • Garder à jour le plan de travail en cours du secrétariat afin de compléter le plan de travail du Comité Exécutif ;
  • Gérer les fonds de l’ITIE et faire rapport régulièrement au Comité Exécutif.

Fonctions techniques ou organiques :

  • Fournir un appui technique au Comité Exécutif sur des questions impliquant l’analyse de données, la compréhension de la Norme ITIE et le suivi du travail de l’Administrateur Indépendant ;
  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies de communication telles que l’entretien et la gestion de contenu du site Internet/des plateformes de réseaux sociaux, publier régulièrement des communiqués de presse, créer des infographies, collaborer avec les médias, effectuer une veille sur les informations concernant l’ITIE ;
  • Effectuer la liaison avec le Secrétariat international de l’ITIE sur des questions techniques tels que la Norme ITIE, l’analyse du Rapport de l’ITIE, les études de cadrage, les Termes de Référence et relayer au Comité Exécutif toute communication avec le Secrétariat international de l’ITIE ;
  • Faire établir, au moins une fois l’an, par un administrateur indépendant, une situation conciliée des paiements effectués par les industries extractives, au profit de l’Etat, et des sommes effectivement enregistrées dans la comptabilité de ce dernier ;
  • Assister les sous-comités techniques ou les commissions de travail ad hoc créés par le Comité Exécutif ;
  • Rédiger des ébauches de propositions afin de sécuriser les financements des partenaires ;
  • Effectuer des comptes rendus réguliers et assurer la coordination entre les organismes parmi les représentants de l’État, y compris avec les législateurs, sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’ITIE et sur les opportunités de contribution aux réformes dans le pays qui se présentent à l’ITIE ;
  • Mener des recherches et rédiger des ébauches de documents techniques, tels que des comptes rendus politiques et des propositions de loi à soumettre au Comité Exécutif.
  1. Profil du Candidat

Le (la) candidat (e) intéressé (e) doit :

  • Etre de nationalité congolaise (RDC) ;
  • Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (bac + 5 minimum) ;
  • Disposer d’une bonne connaissance des secteurs minier, pétrolier et forestier ;
  • Justifier d’une expérience de plus de 5 ans aux fonctions similaires ;
  • Justifier d’une bonne maîtrise de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives
  • Justifier des compétences avérées en gestion administrative, financière et des ressources humaines ;
  • Disposer d’une bonne connaissance des institutions étatiques, des milieux d’affaires et des organisations de la société civile ;
  • Disposer d’une bonne connaissance des concepts de la transparence, de la redevabilité et de l’inclusivité ;
  • Etre de bonne moralité ;
  • Etre discipliné et honnête ;
  • Avoir le sens de l’initiative et des compétences efficaces en matière de communication ;
  • Avoir des bonnes aptitudes analytiques et rédactionnelles ;
  • Avoir des aptitudes à travailler en équipe et sous pression avec respect des textes et des délais et disposer des aptitudes de leadership pour une bonne gestion des équipes ;
  • Avoir la maîtrise de l’outil informatique ;
  • Avoir une bonne maîtrise de la langue française, à l’écrit et à l’oral. La connaissance de l’anglais est un atout.
  1. Lieu de prestation

Le lieu de prestation est Kinshasa, au siège de l’ITIE-RDC, avec possibilité d’effectuer des missions à l’intérieur du pays ou à l’étranger.

  1. Modalités pour le dépôt de candidature

Les dossiers des candidatures, rédigés en langue française, sont constitués de :

  • Un Curriculum Vitae avec des détails sur lescompétences pertinentes dans le domaine des services demandés et indication de trois personnes de référence ;
  • une lettre de motivation de deux pages maximum
  • et des attestations des services rendus.

Ils seront adressées à Son Excellence Madame la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan, Présidente de la Commission de recrutement de l’ITIE-RDC, au Ministère du Plan sis Avenue des Coteaux, n°4144, à Kinshasa/Gombe ou par email : recrutement.cnitie@gmail.com , du lundi au vendredi de 09h00’ à 16h00’ (heures locales), au plus tard le 12 février 2020 à 12h00 heure locale.

Ils doivent porter obligatoirement la mention : AVIS N°01/ITIE-RDC/CT/VPM/2020 –

 « Candidature pour le recrutement du Coordonnateur National de l’ITIE-RDC».

N.B :    – Ne seront contactés que les candidatures retenues.

– Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Fait à Kinshasa, le 28 janvier 2019

Pour la Commission de recrutement de l’ITIE-RDC,

Elysée MUNEMBWE TAMUKUMWE