Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : Irène Esambo appelle à la participation des PVH dans la gestion de l’Etat

RDC : Irène Esambo appelle à la participation des PVH dans la gestion de l’Etat
Spread the love

This post has already been read 102 times!

La Ministre déléguée en charge des personnes vivant avec Handicap et autres personnes vulnérables, Irène Esambo, a effectué le jeudi 6 février dernier, le lancement d’un atelier de consultations provinciales des organisations des personnes handicapées de Kinshasa. Elle a appelé, à cette occasion, les personnes vivant avec handicap à s’investir pour occuper des postes de prise de décisions. Ceci, dans le souci de créer un environnement où personne n’est laissé pour compte. Cet atelier de consultations provinciales vise à influencer les lois  et les politiques publiques de développement durables du Gouvernement, et ce, en faveur des Personnes Vivant avec Handicap.

Les participants ont parlé «Nécessité de l’intégration des Personnes Vivant avec Handicap, dans les politiques et les programmes de développement durable de la République Démocratique du Congo».

La Ministre commise à la cause des PVH a invité les participants à ces travaux de bien pouvoir y ressortir des recommandations capables de les aider à l’orientation de leur jeune ministère.

En outre, Irène Esambo a appelé les personnes vivant avec handicap à se prêter mains fortes pour mener à bien la lutte visant à construire une société inclusive afin de leur permettre de participer à la gestion de la chose publique. ‘’Nous devons conjuguer ensemble les efforts et promouvoir la participation  des Personnes vivant avec Handicap dans la gestion de l’Etat. Mais,  nous possédons également le devoir de faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte, comme l’indique les Objectifs de Développement Durable  afin que nous puissions gagner le pari d’une société inclusive dans notre pays‘’, a-t-elle laissé comprendre.

Patrick Pindu, Coordonnateur National de la FENAPHACO a expliqué quant à lui la nécessité d’organiser des réformes au sein des organisations des Personnes Vivant avec Handicap. Il a fait savoir que c’est dans le but de se conformer aux instruments juridiques national, régional et international.

En tant qu’initiatrice de ces consultations, la FENAPHACO vise à collecter les vraies préoccupations des PVH à l’état brut afin qu’ils puissent en faire l’objet de la matière à transmettre au Ministère chargé des questions des personnes Handicapées. Ainsi, les recommandations issues de ses assises seront transmises au Gouvernement à travers le ministère délégué chargé des Personnes Vivant avec Handicap et  autres personnes vulnérables. Ce dernier appelé à interagir avec les autres en vue d’inclure la question handicap à tous les niveaux, comme cela est le cas du genre.

Joséphine Mawete