Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Présidence en exercice de l’UA : Alphonse-Daniel Ntumba Luaba Lumu donne quelques précisions

Présidence en exercice de l’UA : Alphonse-Daniel Ntumba Luaba Lumu donne quelques précisions
Spread the love

This post has already been read 374 times!

L’Acte constitutif en son article 6, al. 4, stipule:”La présidence de la Conférence est assurée pendant un an par un chef d’Etat et de Gouvernement élu, après consultations entre les Etats membres”. Le Règlement intérieur de la Conférence plus explicite dispose que : ” La Conférence élit un Président pour une période d’un an, sur base du principe de la rotation et des critères convenus”(art.15, al. 1).
C’est dire qu’outre la rotation, il existe aussi d’autres considérations. Selon l’Institut d’Etudes de Sécurité (ISS Papier 208, décembre 2009), il s’agit d’ “Un choix de l’UA basé sur un équilibre entre rotation régionale et considérations politiques”.

C’est ce qui explique que l’Afrique du Sud va totaliser deux présidences en exercice, alors que d’autres pays de l’Afrique australe ne l’ont pas encore assumé.
La RDC va le faire avant l’Angola car d’aucuns parlaient de l’ordre alphabétique.
En partant de la transformation de l’OUA en Union Africaine en juillet 2002,  l’Afrique du Nord n’y a accédé que deux fois, l’Afrique de l’Ouest cinq fois, l’Afrique de l’Est trois fois, l’Afrique centrale 3 fois, l’Afrique australe 5 fois dont deux pour l’Afrique du Sud avec Thabo Mbeki et Cyril Ramaphosa. Où se trouve alors le principe de l’égalité ?
Pourquoi contester alors aux Congolais le droit légitime de se réjouir de l’accession à la présidence en exercice de la RDC en 2021 avec le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo ?
DRC is back…La RDC est de retour comme acteur actif et non passif sur la scène mondiale et continentale.

Alphonse-Daniel Ntumba Luaba Lumu