Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : 17.000 agents et fonctionnaires de l’Etat seront mis à la retraite en 2020

RDC : 17.000 agents et fonctionnaires de l’Etat seront mis à la retraite en 2020
Spread the love

This post has already been read 365 times!

Cette année 2020, 17.000 agents et fonctionnaires de l’Etat seront mis à la retraite. C’est ce qui ressort de la réunion du Comité de Pilotage de Modernisation de l’Administration Publique, tenue ce mercredi 12 février, à l’Immeuble du gouvernement. Il était question, au cours de cette séance de travail présidé par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba qui chapeaute ledit comité, de statuer sur la décision d’exécuter le Programme de mise à la retraite dans les 5 Ministères pilotes et de l’étendre aux autres secteurs, en priorisant sur la Santé et l’Education. Ce, conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur. Cette réforme de l’administration publique est le pilier majeur pour soutenir d’autres réformes de grande envergure.

‘’L’importance de la mise à la retraite dans le cadre de réforme de l’administration publique est de laisser de l’espace à la jeunesse qui doit être recrutée. Au niveau de la fonction publique, nous avons tout un axe qui s’occupe de son rajeunissement, et il est géré par l’ENA où les jeunes sont formés dans l’esprit d’un fonctionnaire de l’Etat pour lui être plus utile et productif‘’, a fait savoir Yolande Ebongo, la Ministre de la Fonction Publique.

Elle précise, à cela que parmi les 17.000 agents et fonctionnaires qui seront mis à la retraite cette année, ‘’nous avons un premier lot de l’ordre de presque 2.000 agents qui doit aller à la retraite par rapport aux éléments à notre possession‘’.

Cette réunion s’est tenue à l’intention des membres du Comité de Pilotage de Modernisation de l’Administration Publique à savoir, la Vice-Premier ministre en charge du Plan, les ministres de la Fonction Publique et des Finances, le délégué du Ministre du Budget, Mme le Directeur de Cabinet du Premier ministre chargée des questions économiques, le Secrétaire Général à la Primature ainsi que le Coordinateur du Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique (PRRAP), Jean-Paul Mabaya.

Ces derniers ont axé leurs discussions sur la mise à la retraite honorable des agents et fonctionnaires de l’Etat. Pour arriver à faire la continuité de ce processus, il était question d’étudier les voies et moyens pour rendre concret la vision pour l’exercice budgétaire 2020.

La ministre de la Fonction Publique a souligné qu’à ce niveau, sur la ligne dépense, le ministère dont elle a la charge avait prévu pour le compte du gouvernement plus de 10.000 agents envoyés à la retraite.

Et la Banque Mondial, partenaire qui soutient ce programme de réforme, a prévu un appui budgétaire à la hauteur de 7000 agents à qui elle doit payer les frais de rapatriement de fin de carrière pour la retraite.

Yolande Ebongo rappelle, toutefois, que la mise à la retraite est une dépense. Et pour l’année en cours, celle-ci ne doit pas aller en dehors de ce cadre budgétaire à moyen terme pour faciliter l’action du gouvernement sur les 3 ans à venir, de 2020 à 2022.

A toutes ces questions, les recommandations ont été formulées et adoptées au niveau du comité de pilotage et chaque sous-commission est appelée aujourd’hui et dès maintenant à rentrer dans le travail pour pouvoir préparer les inputs qui doivent faciliter la concrétisation de la poursuite de la mise à la retraite.

Rappelons que la dernière réunion de ce comité s’est tenue en 2016. Pour la ministre, c’est pour dire qu’aujourd’hui le gouvernement a accepté encore de relancer ce cadre de concertation qui regroupe les représentants du gouvernement mais aussi les partenaires qui appuient ce programme en termes d’appui budgétaire.

La Pros.