Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Mazembe, moral au zénith avant d’affronter Raja ce vendredi à Casablanca

Mazembe, moral au zénith avant d’affronter Raja ce vendredi à Casablanca

This post has already been read 731 times!

Le Tout-Puissant Mazembe Englebert de la RDC est arrivé lundi à Casablanca, au Maroc, où il va affronter le Raja Club Athlétique, vendredi 28 février, au stade Mohamed V, pour le compte de la manche aller de la 24ème édition de la Ligue de champions de la Caf.

La délégation des Corbeaux, forte de 33 personnes, dont 19 joueurs, est passée par Kinshasa dimanche à 21h00, avant de quitter à 2h00, où ils sont bien arrivés, tous moral au zénith.

Le TP Mazembe veut bien négocier cette avant dernière étape, objectif : jouer la finale, pourquoi pas  remporter le titre et ajouter cette sixième étoile qui l’échappe depuis sa dernière victoire en 2015 devant la formation algérienne de l’USM. Les Corbeaux ont un record de trois finales non perdues depuis 2009. Malheureusement, l’on n’est pas encore là. Il faudrait franchir d’abord la barre des quarts et demi-finales, avant de réfléchir sur la finale.

Et pour y arriver, le coach Pamphile Mihayo Kazembe a embarqué tous ses pions majeurs à l’exception de Trésor Mputu Mabi.  Il a pris, entre autres, Ibrahim Mounkoro, Tandi Mwape, Wonlo Coulibaly, Djos Issama, Joseph Benson Ochaya, Elvia Giovani Ipamy, Isaac Tshibangu, Joël Beya, Kabaso Chongo, Christian Koffi Kouame, Jackson Muleka, Rainford Kalaba, Jean Vital Ourega, Godet Masengo, Sylvain Gbohouo, Patou Kabangu, Glody Likonza, Thomas Ulimwengu et Michée Mika.

Avant de s’envoler, les Corbeaux ont joué samedi un très bon match contre Lubumbashi Sport dans le cadre du championnat national, soldé par une victoire de 2 buts à 1.

Malango n’est pas un atout pour Raja, déclare Frédéric Kitengie

Contre Raja, Mazembe fera face à son ancien sociétaire, le Congolais Ben Malongo Ngita, qui fait à ce jour, la fierté du club marocain. Un avis que le manager du TP Mazembe, Frédéric Kitenge Kikumba ne partage pas. Pour lui, Ben Malango n’est pas un atout pour Raja. « Pas question de semer la confusion. Malango n’est pas une foudre de guerre sur qui devrait compter Raja Club Athlétique pour faire tomber Mazembe dans la double confrontation des quarts de finale de la Ligue des Champions africains. On ne joue pas contre Malango. On joue contre les 11 joueurs de Raja qui seront sur le terrain. Malango est un joueur comme les autres», a-t-il déclaré. Mazembe et Raja, c’est une double confortation à suivre le 28 février à Casablanca, puis, le 7 mars, à Lubumbashi.

L’arbitre zambien Janny Sikazwe tiendra le sifflet

Pour ce vendredi 28 février, la CAF a désigné l’international arbitre zambien Jenny Sikazwe pour diriger la rencontre comme arbitre central. Le Zambien sera à son énième rencontre des Corbeaux. Pour le match retour qui se jouera une semaine plus tard à Kamalondo, ce sera l’Ethiopien Bamlak Tessema aux commandes.

EG