Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Ce mercredi 11 mars au Musée de la RDC : La soirée Rumba avec Rumba Loningisa s’annonce époustouflante

Ce mercredi 11 mars au Musée de la RDC : La soirée Rumba avec Rumba Loningisa s’annonce époustouflante

This post has already been read 414 times!

La Rumba congolaise sera à l’honneur ce mercredi 11 mars 2020, au Musée National de la RDC.  En prélude du Colloque International en vue de l’inscription de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité prévu du 12 au 13 mars prochain, M. Yoka Lye Mudaba, Président de la Commission Nationale Rumba et Directeur de l’INA, en collaboration avec Mme Kathryn Brahy, Présidente du Pôle EUNIC-RDC et Déléguée générale Wallonie-Bruxelles, organisent la Soirée Rumba avec Rumba Loningisa.  Cette soirée qui s’annonce déjà époustouflante, va précéder le grand colloque de réflexion sur la Rumba, question de mettre en avant ce patrimoine culturel immatériel que la RDC partage avec le Congo-Brazzaville.

La rumba est un genre musical de la Rd-Congo, du Congo-Brazzaville et l’Angola répandu à travers le monde. Les décennies qui ont suivi l’indépendance de la République Démocratique du Congo sont celles de l’âge d’or de la rumba congolaise. Parmi les orchestres et les chanteurs qui ont contribué largement  à son rayonnement, l’on cite principalement le Tout Puisant OK Jazz de Franco Luambo Makiadi ; Tabu Ley Rochereau ; Papa Noël ; Sam Mangwana ; Paul Kamba ; Wendo Kolosoy ; Michelino Mavatiku Visi ; Decho Muamba ; Jeannot Bombenga ; Ntesa Dialesnt ; Lutumba Simaro Masiya ; Ndombe Opetum ; Joscky Kiambukuta ; Bimi Ombale ; Ya Lengos, Espérant Kisangani ; Dindo Yogo ; Malage Delugendo ; Papa Wemba et Grand Kalé.

Depuis toujours, la Rumba congolaise est chantée en lingala et est axée plus sur l’amour. Elle a connu une nouvelle phase avec le soukous et le ndombolo du quatrième et cinquième générations à travers les musiciens tels que Pépé Kalé, Djo Nolo, Général Defao, Koffi Olomidé, JB Mpiana, Alain Makaba, Blaise Bula, Werrason, Ferré Gola et Fally Ipupa, ce dernier ne cesse d’innover avec la Rumba tokoss. Concernant le colloque, des scientifiques, des musiciens, bref, tous les culturels sont conviés à prendre  activement part à ces assises dont le but crucial est de voir très prochainement la Rumba congolaise inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

MB