Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Coronavirus : le Général-Major Kasonga décrit le dispositif de prévention pour les Fardc

Coronavirus : le Général-Major Kasonga décrit le dispositif de prévention pour les Fardc

This post has already been read 170 times!

En exécution des décisions prises le 18 mars 2020 par le Chef de l’Etat et Commandant Suprême, relatives aux mesures contre le Coronavirus, le Haut Commandement Militaire des FARDC s’est réuni ce jeudi 19 mars 2020 à l’Etat-Major Général au Mont-Ngaliema. A l’issue de cette réunion, les mesures suivantes ont été prises :

  1. En ce qui concerne le fonctionnement des Etats-Majors, quartiers généraux et postes de commandement des Unités

Chaque commandant doit réorganiser sa structure de manière ci-après conformément aux mesures édictées par le Gouvernement :

  • Placer à l’entrée de chaque EM un dispositif de lavage des mains :
  • Se laver correctement et fréquemment les mains au savon ou à la solution hydro alcoolique ;
  • Contrôler la température corporelle ;
  • Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes en particulier si elles toussent, si elles éternuent ou si elles ont de la fièvre ;
  • Aérer les locaux ;
  • Tousser dans le pli du coude ou utiliser un mouchoir papier à usage unique, en veillant à la jeter immédiatement dans une poubelle en toute sécurité ;
  • Eviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche ;
  • Appliquer les mesures d’hygiènes sus évoquées ;
  • Suspendre toutes activités nécessitant un regroupement de plus de 20 militaires notamment les parades, les défilés, les causeries, les activités sportives, etc.
  1. Au niveau des Centre d’Instruction, d’entrainement et des écoles militaires :
  • Confiner les recrues et stagiaires (pas d’entrée ni sortie) ;
  • En cas de nécessité, toute entrée doit être soumise à un contrôle rigoureux ;
  • Suspendre toutes les activités d’instruction, d’entrainement et d’enseignement ;
  • Observer strictement les mesures édictées par le Gouvernement tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des structures de formation.
  1. S’agissant de la vie dans les camps militaires
  • Les commandants des camps doivent veiller à l’application stricte des mesures sanitaires citées ci-dessus au sein des familles militaires, aux entrées des camps militaires, dans toutes les installations publiques, situées dans les camps militaires ;
  • Veiller à ce que les entrées et sorties des camps se fassent uniquement aux entrées officielles afin de contrôler l’application de ces mesures ;
  • Interdire les activités de loisir collectif dans les cantines, troupes et Mess des Officiers ;
  • Ne pas organiser les cultes et les activités sportives pendant la même période ;
  • Interdire l’organisation des deuils dans les camps, les dépouilles mortelles devant être conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation avec un nombre restreint d’accompagnateurs ;
  • Interdire les visites de personnes étrangères aux camps ;
  • Organiser des patrouilles de surveillance dans les camps.

En tout état de cause, en cas de détection d’un cas suspect, se référer immédiatement aux structures de santé spécialisées.

Fait à Kinshasa, le 19 mars 2020

Le Porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo

Kasonga Cibangu Léon-Richard

Général Major