Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Rawbank : Thierry Taeymans en liberté sous caution

Rawbank : Thierry Taeymans en liberté sous caution

This post has already been read 1318 times!

Le Directeur général de Rawbank, le Belge Thierry Taeymans est en liberté provisoire. Il a quitté la prison centrale de Makala, le  vendredi 20 mars,  après une semaine de détention.

Le banquier avait été entendu, le 12 mars dernier,  au Parquet près la Cour d’appel de Kinshasa Matete dans l’affaire des transactions et transferts de fonds liés au contrat passé entre un client du gouvernement dans le cadre du projet d’urgence des 100 Jours du président de la République.

Un proche de la banque expliquait tout récemment que ‘’La Rawbank n’a fait qu’exécuter les opérations pour le compte d’un client (…). La banque n’est qu’un canal, c’est son client qui est en contrat avec le gouvernement et c’est ce contrat qui est en cause’’.

Des sources dignes de foi indiquent que la libération du DG de Rawbank a été rendue possible après le versement (un remboursement) de 35 millions de dollars. Une décision de justice unanimement saluée et qui vient quelque peu redorer le blason de la Justice congolaise.

Les poursuites engagées contre le DG de Rawbank étaient liées au dossier de détournement présumé de 17 millions de dollars imputé à la société Samibo Congo du Libanais JammalSamih, chargé de la construction de 1500 logements sociaux dans cinq villes du pays, à raison de 300 logements respectivement. Le coût total du volet habitat du Programme des 100 Jours était de 57.600.000 dollars dont un acompte de 17 millions avait été préalablement débloqué. Le patron de Samibo a été interpellé depuis et placé en détention.

Pour sa part, la banque précise dans un communiqué que ’’Comme chacune des opérations réalisées par la banque, Rawbank a respecté toutes les réglementations en vigueur. En tant qu’acteur responsable et continuellement engagé dans la bonne gestion de ses activités, Rawbank reste à l’entière disposition des autorités judiciaires du pays’’.

La Pros.