Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Coronavirus : Gentiny Ngobila insiste sur le respect de la distanciation dans les marchés de Kinshasa

Coronavirus : Gentiny Ngobila insiste sur le respect de la distanciation dans les marchés de Kinshasa

This post has already been read 142 times!

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa continue à renforcer les mesures préventives pour contrer la propagation de la pandémie du coronavirus dans la capitale RD- Congolaise. A cet effet, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a réuni samedi 21 mars dernier, dans son cabinet de travail,  son adjoint Néron Mbungu Mbungu ainsi que les administrateurs des marchés urbains de Kinshasa. Selon le Ministre provincial a.i. en charge de l’Intérieur et Sécurité de Kinshasa, Tenge Te Litho, qui a aussi pris part à cette réunion présidée par l’Autorité urbaine, trois mesures en sont sorties. A savoir : les Administrateurs des marchés doivent faire respecter la distanciation sociale entre 1 m et 1 m 50 pour éviter le  confinement dans ces lieux de négoce, se laver régulièrement les mains et ces marchés ne serviront pendant trois à quatre semaines que pour des produits de première nécessité. A en croire Tenge Te Litho, ces mesures provisoires sont prises pour éviter les attroupements à ces endroits qui accueillent plus de 2000 personnes par jour. Le Ministre Tenge Te Litho en a profité pour préciser qu’actuellement, 30 cas de coronavirus sont détectés à Kinshasa dont un décès enregistré vendredi dernier. Pour ce Ministre, le Gouverneur Gentiny Ngobila attend peser de tout son poids pour que cette maladie identifiée à Kinshasa ne sorte pas de cette ville.

Il sied de signaler que cette réunion est intervenue après celle tenue le même samedi par le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba avec les administrateurs des marchés de Kinshasa en présence du Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, toujours dans l’objectif de bouter hors la capitale cette pandémie aux conséquences désastreuses.

Ornella Muleka