Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Chine : Cédric Bakambu dans l’embarras de choix

Chine : Cédric Bakambu dans l’embarras de choix

This post has already been read 343 times!

Confiné en France alors que le Championnat chinois va reprendre dans quelques jours, l’international congolais Cédric Bakambu doit faire un choix judicieux, entre sa famille et son club. Et pourtant, loin de la Chine à cause du Coronavirus, l’avant-centre des léopards  a été rattrapé par cette maladie en France et depuis quelques jours, il est en confinement avec sa femme et son fils. C’est pourtant la période choisie par le Beijing Guoan pour annoncer la reprise des séances d’entrainements prévu le 28 mars prochain.

Le club a déjà informé le meilleur buteur des léopards RDC. Selon le chronogramme, il devra être en Chine avant le 28 mars pour les préparatifs de reprise du championnat à la mi-avril. Une situation confuse pour Bakambu qui n’a pas hésité à l’extérioriser dans les colonnes du quotidien L’Equipe.

«On se pose quand même des questions. Ça fait peur. En plus, je vais laisser ma famille et partir seul. Ce n’est pas évident. Déjà, lorsqu’il n’y a rien, c’est chaud de partir loin de sa famille. Alors je vous laisse imaginer la scène : je dois rentrer en Chine au moment où une épidémie s’y achève à peine. Mais, il faut faire avec. Ma plus grande crainte ? C’est le fait que le virus soit arrivé en France. Je suis actuellement confiné dans mon domicile parisien, avec ma femme et mon fils. Dans ce climat, sortir de chez soi et aller loin, ce n’est pas évident à envisager. Et ma femme, qui est enceinte de notre deuxième enfant, doit rester ici. Sachant que je dois partir sans savoir quand je peux revenir pour revoir mon fils et ma femme, qui doit accoucher dans un mois. C’est ça qui est le plus difficile à vivre », a-t-il dit dans une vidéo partagée sur la toile. Que fera finalement Cédric Bakambu ? Difficile de faire un choix.

En outre, l’attaquant congolais s’est inscrit à soutenir la RDC à la riposte contre cette pandémie mortelle Covid-19, en remettant au Gouvernement une somme de deux millions de dollars. Un geste salué par plusieurs congolais.

Glody Luedi