Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Coronavirus : le Sénateur Rolly Lelo Nzazi appelle au respect des consignes d’hygiène

Coronavirus : le Sénateur Rolly Lelo Nzazi appelle au respect des consignes d’hygiène

This post has already been read 186 times!

Des voix s’élèvent, des appels se multiplient, les Sages de la République se sont engagés activement pour sensibiliser la population congolaise, sur l’importance de pouvoir respecter les règles sanitaires d’hygiène, surtout en cette période où le Covid-19 tue sauvagement. Dans ce lot,  le Sénateur RollyLeloNzazi se distingue de loin. Elu Sénateur de la circonscription de Matadi, aujourd’hui Questeur adjoint dans la Chambre haute du parlement, il n’a jamais cessé de sensibiliser la population congolaise, en général, et celle du Kongo Central, en particulier, en ce qui concerne l’application des mesures sanitaires d’hygiène pour freiner la propagation de la pandémie du coronavirus qui continue de massacrer les populations du monde entier,  causant déjà 5 décès rien que dans la ville de Kinshasa.

Respect des consignes

Les yeux fermés, visages sereins, le Questeur adjoint du Bureau du Sénat implore le peuple congolais à appliquer sans attendre, toutes les mesures complémentaires annoncées par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, lors de son adresse à la nation. En effet, dans un entretien avec La Prospérité,  jeudi 26 mars 2020, RollyLeloNzazi a demandé à tous les congolais, sans distinction, de se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou avec de l’eau propre et au savon ; de se couvrir la bouche et le nez, avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou  d’éternuement ; de jeter  le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée. Par ailleurs, il a insisté sur les contacts des populations. «Il faut éviter les contacts et il faut toujours maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes. Faites attention s’il vous plaît, le mal est là, nous avons foi en ce peuple, vous et nous sommes un peu exceptionnel, que la main de Dieu soit avec nous, Amen », conseille-t-il.

Sensibilisation totale

D’après l’argentier de la Chambre haute du parlement, la Chine est un exemple à suivre par rapport avec le respect des consignes visant à arrêter la propagation de la pandémie Covid-19. «Les chinois ont observé des mesures d’hygiène, ils se sont comportés comme l’ont souhaité les scientifiques», dit-il. Sur ce, il a salué les mesures complémentaires du Président et en appelle ainsi au respect strict. « Il n’y a pas meilleure arme face à une épidémie qui est la sensibilisation. Tout le monde peut s’acheter du savon, mais instruire la personne qui vient de se laver les mains à ne plus serrer les mains des autres personnes c’est important », estime le Questeur adjoint du Sénat. Et d’ajouter : « La meilleure solution c’est de sensibiliser continuellement, pour une durée large sans exposer d’autres personnes. L’espace vital doit être propre et assaini, veillons, nous sommes capables de le faire, il y a les savons qui ne coûtent pas cher, l’eau est là, lavons nos mains autant de fois que nous pouvons le faire, instruisons nos enfants, instruisons nos personnels constamment, nous avons intérêt de le faire pour barrer la route   à cette pandémie ».

Point n’est besoin de céder à la panique. Seul le respect des mesures complémentaires prise par le Président Félix Tshisekedi peuvent mettre les congolais  à l’abri de tout contamination, dixit le Sénateur NzaziLelo. Au cours de cette interview avec les fins limiers de La Prospérité, celui qui porte la voix du Kongo Central au Sénat a salué le travail qu’exécute le Professeur Docteur Muyembe, coordonnateur de l’INRB,  tout en insistant sur le respect de l’art. Il a aussi soutenu le travail que réalise le Ministre de la Santé Publique.

Recourant à sa langue Maternelle qui est le Kikongo, envers la population du Kongo Central, il a laissé entendre qu’ensemble, les congolais du Nord, du sud, de l’Est et de l’Ouest vont faire face à cette pandémie. Et ce, à travers la sensibilisation de la population à appliquer les mesures sanitaires d’hygiène, en lavant les mains régulièrement et en ne se serrant plus les mains.

Il convient de signaler qu’à ce stade, la RDC a enregistré 5 décès.   Le Gouvernorat  de la ville-province de Kinshasa, vu le nombre des contaminés, a décrété un confinement total d’une durée de quatre jours, de samedi 28 mars au mardi 31 mars.

Merdi Bosengele