Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

ICCN : DECISION DE MISE EN ŒUVRE DES MESURES D’URGENCE SANITAIRE

ICCN : DECISION DE MISE EN ŒUVRE DES MESURES D’URGENCE SANITAIRE

This post has already been read 819 times!

DECISION DE MISE EN ŒUVRE DES MESURES D’URGENCE SANITAIRE
Suite à la crise sanitaire causée par la pandémie du COVID 19 qui nécessite le renforcement de la résilience alimentaire des populations et considérant les mesures d’urgence sanitaire prises par le Chef de l’Etat, la Direction du Parc National des Virunga a pris la décision d’accorder un délai de grâce de 3 mois pour permettre la récolte des produits vivriers aux cultivateurs ayant envahi les terres du Parc dans la partie de Binza, au nord de la rivière Ngesho. Cette décision est effective du 27 Avril au 26 Juillet 2020.
Les mesures d’accompagnement suivantes encadreront cette décision qui relève de l’urgence sanitaire :
1. Seuls les produits vivriers pourront être récoltés afin de ne pas contribuer au
financement des groupes armés
2. L’accès au parc est autorisé de 07 Heures à 16 Heures
3. L’entrée et la sortie se feront EXCLUSIVEMENT par la barrière de la clôture électrique à hauteur de la rivière Kasoso, juste avant le camp ICCN de Nyamilima.
4. A l’entrée, chaque agriculteur devra s’enregistrer et déposer une pièce d’identité contre un jeton d’accès qu’il remettra à sa sortie du parc pour récupérer sa pièce d’identité.
5. Si une personne n’est pas sortie du parc à 16 Heures, la barrière sera fermée et ne sera pas ouverte aux autres agriculteurs le lendemain.
6. Toute tentative de dégradation de la clôture, de la biodiversité ou d’agression physique contre les gardes ou personnel de l’ICCN entrainera automatiquement la suspension de la présente mesure de grâce.
7. Toute tentative de nouveau labour et des semailles est interdite sous peine d’arrestation et destruction des nouvelles cultures. De ce fait, les matériels aratoires destinés au labour (tracteurs, pèles, pioches, barre à mines, etc.) ne seront pas autorisés d’entrer dans le parc.
8. Toute tentative de maintenir des liens avec les groupes armés sera sanctionnée.
Les mesures ci-haut édictées devront être respectées sous peine d’annulation de cette décision.
La Direction du Parc National des Virunga invite toute la population concernée au respect des règles précitées pour le maintien de la mesure de grâce.
Fait à Rumangabo, le 22 avril 2020.
Le Directeur du parc National des Virunga
Emmanuel de Merode