Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Covid-19 : le VPM Tunda ya Kasende annonce la libération de certains détenus

Covid-19 : le VPM Tunda ya Kasende annonce la libération de certains détenus

This post has already been read 339 times!

Le Vice-Premier ministre en charge de la Justice et Gardes des sceaux, Me Célestin Tunda ya Kasende  a annoncé, le samedi dernier, la libération de certains détenus de la prison militaire de N’dolo, à Kinshasa. Cette maison carcérale est jusqu’à preuve du contraire, la seule touchée par la pandémie du Covid-19 qui se développe de façon exponentielle en République Démocratique du Congo.

Pour le Ministre en charge de la Justice, tous les prisonniers étant en processus d’obtention d’une mise en liberté provisoire seront d’office relâchés, question de décongestionner cet établissement carcéral militaire qui est, actuellement, infecté par la pandémie mortelle du Coronavirus.

Quant à la situation des prisonniers qui ne peuvent bénéficier de cette mesure suite au danger qu’ils représentent pour la population, le VPM Célestin Tunda ya Kasende a laissé entendre que ces derniers seront transférés dans d’autres établissements carcéraux de la République.

Le risque de voir les prisons infectées était perceptible dans le chef des équipes de la riposte, malgré les quelques mesures qui ont été prises par le VPM pour éviter la contamination du Covid-19 au niveau des maisons carcérales sur toute l’étendue du territoire national. Pour l’instant, les visites dans toutes les maisons carcérales sont suspendues, et le processus de décongestion des prisons dans le cadre de la riposte a été entamé.

Justicia Asbl craint «une hécatombe» dans les prisons

Dans un communiqué publié vendredi 1er mai, l’ONG de défense des droits de l’homme, Justicia Asbl a demandé au ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me Célestin Tunda ya Kasende, de faire respecter toutes les mesures prises pour préserver la sécurité sanitaire dans les maisons carcérales. A voir le développement exponentiel de cette pandémie en RDC, cette association estime que ne pas soutenir les prions serait «une hécatombe», à l’occurrence de la prison militaire de N’dolo où les prisonniers sont déjà contaminés par ce virus mortel.

«Nous demandons au gouvernement central de, non seulement veiller à l’application de toutes les mesures prises par le Ministre de la Justice, mais également de soutenir les prisons notamment, en vivres, en sensibilisation et soutenir les prisonniers en matériel comme le cache-nez, le gel et toutes les autres mesures qui peuvent empêcher la propagation du Coronavirus dans nos prisons », peut-on lire dans ce communiqué signé par M. Timothée Mbuya, Président de cette association des droits de l’homme. Et d’ajouter, « Si on continue à ce rythme-là avec négligence, je pense que nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. Pour le décongestionnement, Justicia demande effectivement que les détenus soient libérés, surtout les détenus qui ont été arrêtés pour des faits bénins, qu’ils soient plutôt libérés».

Le bulletin quotidien du secrétariat technique du comité multisectoriel de riposte au Covid-19 du week-end dernier a fait état de 45 cas répertoriés au sein de cet établissement carcéral. Alors que, cette même source renseigne que le cumul pour la République toute entière remonte à plus de 600 cas, dont Kinshasa demeure l’épicentre.

Cyprien Indi