Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Covid-19 : les prisons de Makala et N’dolo bientôt désinfectées

Covid-19 : les prisons de Makala et N’dolo bientôt désinfectées

This post has already been read 236 times!

*Le nombre de cas déclarés positifs au covid-19 prend de l’ascension en République Démocratique du Congo. La semaine dernière, le cap de 500 cas a été franchi. Lors de la réunion d’évaluation de la pandémie tenue par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, le jeudi 30 avril 2020, la situation de la prison de militaire de N’dolo à Kinshasa a été examinée. A ce sujet, le ministre de la Santé a relevé que ce centre pénitencier, où plus de 40 cas ont été détectés, mais également celui de Makala, seront désinfectés dans les prochains jours afin d’éviter le pire.

Au sortir de cette réunion, le ministre de la Santé a affirmé qu’avec son collègue de la Justice, ils ont réfléchi sur des solutions envisageables, dans le but de stopper la propagation de la maladie au sein de la prison militaire de Ndolo. ‘’Nous, l’équipe médicale, allons tester les cas contacts au niveau de cette prison, et nous allons les mettre en quarantaine‘’, a déclaré Eteni Longondo.

Il précise, par ailleurs, que les prisonniers qui s’y trouvent seront placés dans la cour de la prison afin de désinfecter tous les bâtiments que celui-ci possède. Le même procédé sera appliqué à la Prison centrale de Makala où, jusque-là, aucun cas n’a été détecté.

Outre cette préoccupation, l’évaluation de la pandémie en RDC, ainsi que celle des capacités d’accueil des structures de prise en charge des malades du Covid-19, font partie des points traités lors de cette séance de travail.

Le Comité Multisectoriel de la Riposte contre le COVID-19 que dirige le chef du gouvernement, a souligné que le pays enregistre une diminution du nombre de décès du COVID-19, suite à l’amélioration de la prise en charge des personnes infectées.

Selon le Ministre de la Santé, Eteni Longondo, qui assume le Secrétariat du Comité Multisectoriel, a révélé que la prise en charge au pays des patients atteint de cette maladie s’améliore, en témoigne le pourcentage relativement faible des décès par rapport aux malades dépistés.

‘’Nous sommes en train d’améliorer notre prise en charge et il y a maintenant de moins en moins de décès‘’, a-t-il laissé entendre.

Cependant, pour rendre encore plus efficace cette prise en charge des personnes contaminées, une équipe multisectorielle a été dépêchée notamment, aux Cliniques universitaires, à Ngaliema, à l’hôpital sino-congolais et Vidjana, pour évaluer toutes ces structures hospitalières chargées de soigner les malades. Il ressort de leur rapport, qu’il y a encore quelques besoins à combler dans ces hospices sanitaires.

La ministre de la Santé rassure que ‘’le Premier ministre a pris bonne note, il a promis de répondre à ces besoins notamment, la formation du personnel qui continue, et quelques appareils qu’il faudrait donner à ces hôpitaux‘’.

Cette séance de travail sur l’examen de l’évolution de la maladie à coronavirus, présidée par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, Président du Comité Multisectoriel de la lutte contre le COVID-19, a connu la participation du VPM en charge de l’Intérieur, son collègue du Budget, du Ministre d’Etat en charge de la Communication et Médias, du Ministre de la Santé, du Vice-Ministre des Finances, du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de Santé, du Secrétaire Général du Gouvernement, du Secrétaire Général au Ministère des Actions Humanitaires, du Dircaba du Ministre des Affaires Sociales, du Représentant du Ministre de la Défense Nationale, du Dircaba du Premier Ministre chargé des questions Sociales, Culturelles et sportives, ainsi que du Coordonnateur du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de la lutte contre le COVID-19.

La Pros.