Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Ça me dépasse !

This post has already been read 19938 times!

Dominique Sakombi Inongo était parmi les meilleurs lieutenants du Maréchal. Ceux qui l’ont connu, doivent aussi avoir lu son Chef-d’œuvre :” Dignité pour l’Afrique” dédié à l’aigle de Kawele’’.

Lorsqu’il a quitté Mobutu, disons que lorsque le glas du bal avait sonné, Dominique devint Pasteur Jacob.

De lui, je retiens ce pamphlet :” Mobutu était un monstre qui buvait du sang humain; il prenait nos femmes et nous on disait ” Amen”.

Ils ont tort, ceux qui réclament le retour de Lambert Mende  sur les ondes. Ils oublient que son silence est à la mesure de l’intimité qu’il avait avec le roi de Kingakati dont il connaît même la couleur préférée des chaussettes.

S’il ne parle pas, eh bien,  c’est parce qu’il n’est pas un Sakombi, il n’est pas un homme au cœur repentant qui sait dire :” Ce n’est pas bien ce que notre Chef fait ou faisait”.

Voilà comment je comprends l’évêque Pascal Mukuna qui me rappelle le pasteur Jacob et ses vérités. N’oublions surtout pas que pour Sakombi, Mobutu était un Dieu vivant dans l’air.

J’attends la contradiction qui viendrait de Me Jean Claude Katende.

Félix Kalala