Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Voici le Top six de meilleurs mandataires en période de confinement (Sondage Echos d’Opinion)

Voici le Top six de meilleurs mandataires en période de confinement (Sondage Echos d’Opinion)

This post has already been read 439 times!

La pandémie de Covid-19 a paralysé l’économie mondiale. Les entreprises, grandes comme petites, se réduisent à n’assurer que le service minimum afin de maintenir le bon fonctionnement dans le strict respect de gestes barrières et éviter que la maladie ne se propage dans les milieux de travail. Ainsi, la production s’est presque arrêtée, sans que les besoins sociaux suivent la même courbe. Au contraire, ils sont plus pressants que jamais en cette période de confinement. La République Démocratique du Congo n’échappe pas à cette réalité. C’est pourquoi, Echos d’Opinion a approché les travailleurs des entreprises publiques du pays pour connaître comment ils vivent le confinement et qui sont les mandataires qui honorent mieux leurs obligations à l’égard des employés par le versement régulier des salaires ainsi que d’autres avantages liés à leurs droits.

Agent concepteur : Echos d’Opinion.

Durée : Travail effectué du 05 avril au 05 mai 2020.

Technique : Question posée directement aux Congolais par les agents d’Echos d’Opinion.

Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison.

Motif : Connaitre les dirigeants des entreprises publiques qui s’acquittent honorablement de leurs obligations à l’égard des employés en versant régulièrement les salaires pendant la difficile période du confinement.

Interprétation

1.1 Ce travail de sondage d’opinion a été effectué d’une manière qualitative et quantitative

Qualitative : La qualité est une des normes exigées dans la réalisation d’un travail scientifique. Le sondage d’opinion ne doit pas faire abstraction de cette exigence étant donné, qu’il est classé dans cette catégorie.

Comme cela est d’exigence, Echos d’Opinion est obligé de travailler dans le respect de la norme telle que la qualité. Raison pour laquelle il a recouru uniquement aux variables positives liées au sexe de travailleurs des entreprises publiques, leur niveau d’étude et la stratification par tranche d’âge. Les appartenances politiques, ethniques, tribales, linguistiques ou régionales étant contraires à l’éthique de ce genre de travail, n’ont été pas prises en compte.

Quantitative : La quantité est aussi une des normes exigées dans un sondage d’opinion. Dans le contexte précis de l’état d’urgence sanitaire proclamée pour endiguer la pandémie de Covid-19, Echos d’Opinion a fourni les efforts nécessaires pour atteindre le chiffre de 300 individus. Un échantillon qui a été suffisant pour refléter l’opinion réelle de travailleurs.

Résultats : Liste du top six de meilleurs mandataires qui s’acquittent mieux de leurs obligations en cette période de confinement

Après la synthèse des résultats et les calculs liés aux exigences de la statistique, Echos d’opinion la liste du top six entreprises les mieux cotées ayant recueilli plus de soixante pourcent des suffrages. Il convient aussi de signaler que le calcul desdits pourcentages a tenu compte de toutes les fois qu’une entreprises a été citée, alors que l’échantillon de 300 personne est demeuré le même.

  1. Agnès Mwadi (CNSS) : 82% ; II. Lucien Bonyeme Ekofo (SONAS) : 76%; III. Tandem Yuma/Kamenga (Gécamines) : 72% ; IV. Maurice Tshikuya (INPP) : 69% ; V. Franck Kalumba (OVD) : 65% ; VI. Gomer Monsi (OEBK) : 62%

 

Commentaire

  1. Agnès Mwad, Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) : 82%

Grâce aux réformes, la modernisation et l’amélioration de la gestion initiées par Agnès Mwadi, la CNSS a fait croitre sa capacité de résilience même en période de crise, telle que celle occasionnée par le covid-19. Malgré l’état d’urgence, la CNSS s’acquitte normalement et régulièrement de ses obligations à l’égard des affiliés et des travailleurs. Les retraités perçoivent comme il se doit leurs rentes. Les salaires des travailleurs sont aussi, régulièrement versés. Ainsi chacun trouve de quoi bien meubler ses jours en période de confinement, sans se faire beaucoup de soucis.

  1. Lucien Bonyeme Ekofo, Société Nationale d’Assurances (SONAS) : 76,6%

L’avènement de ce fils maison a inauguré une nouvelle ère pour la SONAS. Celle des innovations et d’une gestion répondant aux normes de ce domaine. Ayant fait toute sa carrière au sein de cette entreprise, il a su mettre en place une gestion saine et orthodoxe. Malgré l’âpre concurrence occasionnée dans le secteur à la suite de la libéralisation des assurances en RDC, la SONAS s’acquitte comme il faut de ses obligations à l’égard de ses agents. Ces derniers sont régulièrement payés pour leur donner les moyens de respecter la mesure de confinement dans les bonnes conditions. A 76,6%, les travailleurs ont reconnu les efforts qu’il a fournis dans ce sens

  1. Daudet Laya Sinsu, le Directeur Général de la Société Commerciale de transport et des Ports (SCTP) : 72%

Il a admirablement travaillé pendant ce temps de confinement. Grace aux ports de Matadi et de Boma, les activités portuaires et ferroviaires continuent sans désemparer. Les difficultés que traverse cette entreprise du portefeuille de l’Etat n ‘empêchent pas les agents de toucher leur salaire, malgré quelques mois de retard. Avec ces performances.

  1. Maurice Tshikuya, Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) 69%

Maurice Tshikuya est celui qui est venu moderniser et donner à l’INPP ses lettres de noblesse. En cette période de crise due au coronavirus, qui paralyse les entreprises et l’administration publique, l’INPP parvient à maintenir la tête hors de l’eau en payant les travailleurs pour que le confinement ne leur soit pas un calvaire. Une réussite dont le mérite revient au DG Maurice Tshikuya, qui a instauré une gestion axée sur le résultat.

  1. Franck Kalumba, Office National des Voiries et Drainage 65,8%

Le moment où Franck Kalumba prend les rênes de l’OVD, a, malheureusement coïncidé avec la proclamation de l’état d’urgence. Malgré cette situation difficile qui a obligé les autorités congolaises à prendre des mesures appropriées et contraignantes destinées à barrer la route à la propagation de Covid-19 en RDC, le nouveau DG a.i de l’OVD, qui est l’homme d’expérience et de terrain, donne satisfaction à 65,8% aux travailleurs. Ces derniers sont régulièrement payés et peuvent bien observer les mesures de confinement.

  1. Gomer Monsi, Organisation de l’Equipement Banana-Kinshasa 63%

Installé dans sa fonction, le 22 octobre 2019, le DG de l’OEBK, Gomer Monsi a su maitriser la situation et s’atteler au redressement de son entreprise. Les activités économiques qui tournent au ralenti à cause des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ne l’empêchent pas de verser leurs salaires aux travailleurs confinés chez eux.

Conclusion

Au regard des résultats obtenus après enquête, il s’est avéré que certains mandataires travaillent de manière à s’acquitter de leurs obligations vis-à-vis des employés quelles que soient les circonstances. Ainsi, Echos d’Opinion s’estime satisfait pour avoir atteint l’objectif visé : connaitre les mandataires publics qui s’acquittent mieux de leurs devoirs en cette période de confinement.

Le bureau d’étude sociale, d’analyse politique et de sondage d’opinion tient à féliciter tous ceux qui ont été plébiscités par l’opinion. Il encourage ceux dont les noms ne se retrouvent pas dans le présent palmarès à continuer à mieux travailler pour mériter la reconnaissance des travailleurs. Aussi, remercie-t-il, tous ceux qui ont eu l’amabilité de se soumettre à l’exercice de sondage d’opinion.

Echos d’Opinion