Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

«Un toit pour l’enseignant» : un mémo adressé à Félix Tshisekedi

«Un toit pour l’enseignant» : un mémo adressé à Félix Tshisekedi

This post has already been read 399 times!

C’est un projet qui date de 2002 à 2004 où 3.000 enseignants appartenant à 100 écoles, tous réseaux confondus y compris quelques écoles privées, ont acquis des parcelles à Bibwa, Mpasa III, Sanga Inga.  En 2013, mis au courant des difficultés éprouvées par les enseignants pour construire leurs maisons, le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo, CALCC en sigle, a initié un projet pour les soutenir. Ainsi est né le Projet «Un toit pour l’Enseignant» avec ambition d’en faire un programme permanant du système éducatif sur l’ensemble du territoire national. Visiblement en difficulté, ils ont adressé un mémo au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, afin qu’il puisse les tirer du gouffre.  

SYNERGIE DES  SYNDICATS DES ENSEIGNANTS DE LA RDC

FONDS ISIDORE BAKANJA

A Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat

A Kinshasa/Palais de la Nation

Avec l’expression de notre profond respect

Objet : Transmission de MEMO «Un toit pour l’enseignant»

Kinshasa, le 13 mai 2020

Excellence Monsieur le Président de la République,

Par la présente, la Synergie des Syndicats des Enseignants de la RDC et le Fonds Isidore Bakanja approchent votre autorité pour vous transmettre le MEMO «Un toit pour l’Enseignant» et vous souhaitent une bonne réception.

Nous vous remercions très particulièrement et très respectueusement de l’intérêt que vous porterez à ce projet qui s’inscrit dans votre programme d’action et profitons de cette occasion pour solliciter une audience auprès  de votre haute autorité pour toutes fins utiles.

Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Pour la Coordination

Jonas Mudiandambu

Président/Symep

Jean Bosco Puna

SG/Synecat

Nlanda Ibanda

ADG/FIS

 

Résumé du Mémo «Un toit pour l’enseignant»

  1. Hommages et remerciements au Président de la République pour la matérialisation de la gratuité de l’enseignement
  2. Présentation du Projet de 2002 à 2004, 3.000 enseignants appartenant à 100 écoles, tous réseaux confondus y compris quelques écoles privées, ont acquis des parcelles à Bibwa, Mpasa III, Sanga Inga.

En 2013, mis au courant des difficultés éprouvées par les enseignants pour construire leurs maisons, le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo, CALCC en sigle, a initié un projet pour les soutenir.

Ainsi est né le Projet «Un toit pour l’Enseignant» avec ambition d’en faire un programme permanant du système éducatif sur l’ensemble du territoire national.

En 2015, le CALCC a trouvé un bureau d’architectes et un constructeur italien qui ont fait en bonne et due forme un plan d’aménagement du site, agréé par le Secrétariat Général de l’Urbanisme et Habitat.

Le système de financement prévoit 20 à 30% par les enseignants bénéficiaires et 80% par la solidarité nationale et internationale à mobiliser par le CALCC via le Fonds Isidore Bakanja et par le constructeur en Italie et au sein de l’Union Européenne.

En plus de ce partenariat, un bailleur privé a manifesté son intérêt à préfinancer tout le projet moyennant les conditions habituelles requises.

De 2016 à 2017, les enseignants souscripteurs ont commencé à verser leurs contributions dans le compte du Fonds Isidore Bakanja. Ce qui a permis d’importer le matériel pour la construction de deux maisons-témoins.

Malheureusement, depuis le projet est bloqué au Ministère de l’Urbanisme et Habitat où les différents Ministres qui s’y sont succédés ne veulent pas accorder l’autorisation de bâtir, pour des raisons inavouées. (…)