Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Condamnant les actes de barbarie enregistrés dans la capitale : la Ligue des Jeunes du PPRD appelle à la retenue

Condamnant les actes de barbarie enregistrés dans la capitale : la Ligue des Jeunes du PPRD appelle à la retenue

This post has already been read 219 times!

A travers un communiqué signé le mardi 23 juin, La ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) s’est indignée des actes de vandalisme posés par un groupe de manifestants devant l’hémicycle du Parlement et des scènes de violence perpétrées dans les résidences des députés membres du PPRD, à l’occurrence l’honorable Aubin Minaku Ndjalandjoko. Elle appelle à la retenue, tous les auteurs de ses incidents malheureux et les invite par conséquent, à dire non à toute manipulation politicienne. 

«La ligue des jeunes du PPRD condamne ces actes de barbarie inacceptables et appelle à la retenue mais également à la non manipulation des Jeunes pour des fins politiciennes ignobles», peut-on lire dans ce communiqué.

S’agissant des biens vandalisés, la Ligue des Jeunes du PPRD appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures idoines pour protéger les institutions de la République face à des tels évènements.

Ce faisant, elle juge absolument impérieux que des enquêtes soient diligentées et que des poursuites soient également engagées contre les auteurs directs de ces mésaventures.

Dans le même document, la Ligue de Jeune a fait savoir qu’il existe bel bien une multitude des moyens légaux auxquels l’on peut recourir pour aboutir à ses fins. « Car la violence appellera la violence », indique le communiqué.

En effet, les militants se déclarant du parti au pouvoir ont assiégé, depuis mardi 23 juin, le siège de l’Assemblée nationale pour exiger le retrait de trois propositions de lois initiées notamment, par les députés nationaux Aubin Minaku et Gary Sakata. Ces manifestants se sont adonnés par l’occasion à des actes de vandalisme et ont saccagé plusieurs biens appartenant aux membres du PPRD. Les mêmes évènements se sont produits ce mercredi, toujours aux abords du Palais du peuple.

Cyprien Indi