Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Boma : Marie-Josée Niongo au front contre la criminalité

Boma : Marie-Josée Niongo au front contre la criminalité

This post has already been read 204 times!

Se référant aux directives de sa hiérarchie, principalement de M. Atou Matubuana, actuel Gouverneur du Kongo Central, le Maire de la Ville de Boma, Madame Marie-Josée Niongo Nsuami, a lancé l’opération ‘’Sécurité Communautaire’’, depuis le vendredi 12 juin dernier dans les communes de Kabondo, Nzadi et Kalamu. Ces trois circonscriptions constituent, à ce jour, l’épicentre des atrocités de quelques malfrats et bandits troublant l’ordre public.

Pour une frange de la société civile basée dans cette ville historique, la montée de cette criminalité juvénile est consécutive au manque d’emploi.

Cette situation déplorable sévit, en guise de rappel, depuis la suspension des activités de production de l’entreprise de fabrication des bières alcoolisées, la Bralima S.A, due à la surenchère des prix, la diminution des activités portuaires au port international de Boma par un Décret signé par le Premier Ministre portant interdiction d’importer des véhicules amortis d’une dizaine d’années et décriée par l’Union des Déclarants en Douane (UDEDO) et, enfin, et les mesures d’interdiction d’importer des produits manufacturées en provenance de l’Angola.

Sur terrain, les actions du comité de sécurité urbain et la riposte des forces policières se sont avérées vaines et limitées au regard des difficultés rencontrées : absence d’une mobilité adéquate, effectif moins considérable des policiers commis à cette mission…

Ainsi, usant de ses fonctions de Maire de Boma, Marie-Josée Niongo a instruit les administrateurs de ces trois communes à identifier les ménages et leurs occupants. Cette stratégie permettra, à son avis, de traquer et d’isoler tous les inciviques. Ce qu’elle a, en parallèle, surnommée de l’opération ‘’Numérotage des ménages’’.

Par ailleurs, elle a invité la population et les cadres communaux à la solidarité aux actions de la police pour la brillante réussite de ces opérations. Et aux acteurs de s’unir dans le respect mutuel et la dignité humaine.

Jules Aubin Thamba