Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : Eustache Muhanzi Mubembe à l’œuvre de l’effectivité du projet Grand Inga !

RDC : Eustache Muhanzi Mubembe à l’œuvre de l’effectivité du projet Grand Inga !

This post has already been read 447 times!

*‘’Les conclusions devront se greffer aux fructueuses avancées et efforts entrepris par les uns et les autres depuis près de 40 ans. Ce sont particulièrement,  les résolutions des travaux de  quatre derniers ateliers organisés avec la collaboration de la Banque Africaine de Développement successivement à Johannesburg en novembre 2019, à Abidjan en décembre 2019 et janvier 2020 et,  enfin, à Kinshasa en mars 2020, et dont l’objectif consistait en  la réalisation effective du projet hydroélectrique Grand Inga,  en commençant par la centrale d’Inga 3 d’une capacité de 11.000 MW et au-delà’’, déclarait, avec insistance, Eustache MUHANZI MUBEMBE,

le Ministre d’Etat,  Ministre des ressources Hydrauliques et Electricité,  à l’ouverture des travaux en atelier de la conférence technique d’experts, lundi dernier à Kinshasa.

Selon lui, en effet, ces les experts, dans leurs réflexions, devaient tenir compte de  quelques options levées par la RDC pour sa politique énergétique qui vise  notamment, libéraliser le secteur de l’électricité par la loi N° 14/011 du 17 juin 2014 avec un cadre institutionnel et juridique approprié et attrayant ; privilégier les ressources énergétiques disponibles pour accroitre l’offre énergétique et l’accès pour tous à l’électricité dans les meilleures conditions de prix et de protection de l’environnement et enfin ; Développer Grand Inga simultanément avec les autres sites parsemés sur l’ensemble du territoire national pour répondre aux besoins de tous.

Objectifs visés

A l’en croire, ces assises visaient une série d’objectifs. D’abord, présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d’autres activités d’investissement dans le secteur de l’énergie électrique en RDC spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents. Puis, encourager des appels à manifestation d’intérêts de la part des participants pour l’achat de l’énergie à produire au cours des phases subséquentes du projet Grand Inga,   un dialogue approfondi et une collaboration d’investissement entre les entrepreneurs publics et privés, et les plus hautes instances politiques et économiques, aussi bien au niveau de la RDC qu’au niveau continental ;

Tout ceci, devait, logiquement, déboucher sur la présentation d’un  aperçu de l’état actuel de la coopération/intégration continentale et régionale politique et technique en matière d’énergie durable, avant de culminer sur une kyrielle de recommandations portant sur  la définition d’un   cadre de base devant  guider la RDC en prélude d’une Conférence des Chefs d’Etat  africains.

Ainsi, les experts continueraient-ils, espérait  Eustache Muhanzi Mubembe,

le Ministre d’Etat,  Ministre des ressources Hydrauliques et Electricité,  à fournir leurs contributions, après cette conférence technique virtuelle, pour la préparation de la Conférence des Chefs d’Etat  africains de Septembre/Octobre 2020. Dans cette édition, retrouvez, ci-dessous, son discours inaugural ainsi que l’Allocution de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, telle qu’il l’a prononcée ce jour-là, devant les participants et de nombreux invités.

LPM

 

Conférence panafricaine sur le projet Grand Inga et l’hydroélectricité en République Démocratique du Congo (RDC) (GRAND INGA+WWE)

Du 22 au 29 juin 2020

Mot d’introduction de son Excellence monsieur le ministre d’Etat, Ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité

– Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ; – Excellence Monsieur le Haut représentant de l’Union Africaine ; – Mesdames et messieurs de la Commission de l’Union Africaine (CUA) et de l’Agence de Développement de l’Union Africaine et le Nouveau partenariat de développement de l’Afrique (AUDA-NEPAD) ;

– Mesdames et messieurs de la Banque Africaine de Développement (BAD), des banques régionales et internationales de développement ;

– Mesdames et messieurs de la Banque Mondiale ; – Mesdames et messieurs de l’Union Africaine et ses organes spécialisés : les Communautés Economiques Régionales de l’Union Africaine (CER), les pools énergétiques, l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (APUA-ASEA) ;

– Mesdames et messieurs de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) ; – Mesdames et messieurs les Experts (scientifiques) internationaux, continentaux et nationaux ;

– Mesdames et messieurs des Groupes de réflexion ; – Mesdames et messieurs les Leaders du secteur privé ;

– Mesdames et messieurs les délégués des Institutions nationales ;

Au nom du Gouvernement de la République, j’ai l’insigne honneur de vous souhaiter la bienvenue à cette grande conférence panafricaine consacrée à la promotion du projet Grand Inga cher à notre grand et beau pays, la République Démocratique du Congo.

Le contexte particulier de la pandémie de la Covid-19 nous oblige à recourir à la vidéoconférence mais j’espère que le message de tout un chacun retiendra l’attention de tous les participants et que les échanges seront tout aussi riches que diversifiés pour le bonheur de notre projet commun : la relance effective du projet de réalisation du Grand Inga avec l’accompagnement de tout le monde.

En effet, celle-ci s’inscrit dans le cadre de la poursuite des efforts entrepris par les uns et les autres depuis près de quarante ans à travers des plans successifs, des accords successifs, traités et autres ateliers dont les derniers se sont tenus dernièrement successivement à Johannesburg, à Abidjan et à Kinshasa en collaboration avec la Banque Africaine de développement pour le même 2 objectif, à savoir : lancer la réalisation du projet hydroélectrique Grand Inga en commençant par la centrale de Inga 3, d’une puissance de 11000 MW et au-delà. Je vous remercie pour votre disponibilité et vous souhaite une bonne condition de travail.

Nous introduisons ce jour le travail des experts qui vont baliser la Conférence des Chefs d’Etats qui se tiendra en septembre ou octobre prochain. Excellences, Mesdames et Messieurs,

Je vais à présent, inviter Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat à prononcer le mot d’ouverture de notre conférence.

Il sera suivi du mot de Son Excellence Monsieur le Haut représentant de l’Union Africaine.

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, avec l’expression de toute ma déférence, vous avez la parole.

Je vous remercie.

Eustache Muhanzi Mubembe

Ministre d’Etat, Ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité