Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Félix Tshisekedi, seul, face au destin du Congo

Félix Tshisekedi, seul, face au destin du Congo

This post has already been read 240 times!

Au-devant des crises à répétition qui plombent la coalition FCC-CACH et qui affectent gravement le fonctionnement des institutions de la République, il semble bien que F. TSHISEKEDI se trouve face à une équation dont la solution est fonction de trois inconnus :
1.l’acceptation de la cohabitation à laquelle son partenaire, le FCC, se dit désormais prêt et appelle même de ses vœux,
2.la dissolution du Parlement ainsi que l’en autorise l’article 148 de la Constitution dans la perspective fort improbable de s’offrir une nouvelle majorité,
3.un dialogue politique qui mettrait autour d’une table les principales forces politiques et sociales de la nation, à l’idée de se convenir d’un cadre consensuel qui permettrait aux institutions de retrouver rapidement un certain équilibre avant d’aller instamment aux élections générales, quitte à paraître devant les durs de son camp comme quelqu’un qui accepte de faire un retour à la case départ à Genève, en s’inclinant devant l’offre politique de son frère ennemi, Martin FAYULU.
Dans le contexte actuel où le pays se trouve confronté à de nombreux défis de nature à remettre même en question son avenir en tant que nation (menaces sur l’intégrité de nos frontières, massacres persistants des populations autochtones en Ituri, poursuite du génocide du Peuple Yira-Nande  à l’Est du pays, différend foncier entre autochtones bembés et allochtones tutsis dans le haut-plateau d’Itombwe, chômage de masse des jeunes, effets pervers de la crise de la pandémie de coronavirus, érosion persistante du pouvoir d’achat suite à la dépréciation continue de la devise nationale …), il semble bien que l’acceptation d’une cohabitation avec le FCC ou la dissolution du Parlement ne feraient qu’exacerber la crise.

Ne resterait-il plus dès lors à F. TSHISEKEDI que le dialogue politique pour sortir de cette crise avec un minimum de dégâts économiques et sociaux pour le pays ? Que Dieu protège le Congo !
Léonide Mupepele