Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

FCC : Pr Tshibangu Kalala quitte le navire

FCC : Pr Tshibangu Kalala quitte le navire

This post has already been read 366 times!

Au milieu de nombreux messages relatifs à la célébration de 60 ans de la RDC depuis son accession à l’indépendance, un revirement politique essaie de trouver sa place au cœur de l’actualité. Il s’agit du Professeur Tshibangu Kalala, Ministre près le Premier ministre sous l’ère Tshibala, qui, ce jour, « pour des raisons sérieuses d’ordre moral, philosophique et politique», a décidé de mettre fin à sa qualité de membre du Front Commun pour le Congo (FCC). Il dit avoir repris sa liberté de silence et de parole, ainsi que sa liberté de pensée et d’action. Toutefois, «mon engagement politique pour ce qui est bien, beau, vrai et juste pour notre chère patrie et le peuple congolais demeure intact et inébranlable», souligne-t-il dans sa déclaration politique dont voici l’intégralité.

 

DECLARATION POLITIQUE

Mes chers compatriotes

J’ai reçu, physiquement et spirituellement, les leçons du message venu du fond de l’univers et destiné à toute l’humanité à travers la pandémie de COVID-19.

J’ai évalué ma vie sur la Terre, mes relations avec moi-même, ma famille, mes amis et connaissances, mes collègues de travail, mes étudiants, ainsi qu’avec la nature. J’ai réfléchi sur mon engagement politique, depuis l’âge de 23 ans, en faveur de notre chère patrie et du peuple congolais. J’ai questionné ma présence au sein de l’association politique Front Commun pour le Congo, FCC en sigle.

Rien ne sera plus comme avant, dans ma vie, après le COVID-19.

Le Congo traverse une période sombre de son histoire. Les menaces sur sa stabilité sont partout. Les meilleurs enfants du Congo doivent défendre, protéger et sortir notre patrie du trou profond dans lequel elle se trouve aujourd’hui. J’ai le devoir citoyen d’apporter ma modeste contribution au redressement moral, politique et économique de la nation.

Pour des raisons sérieuses d’ordre moral, philosophique et politique, j’ai décidé, aujourd’hui mardi 30 juin 2020, jour du 60ème anniversaire de l’accession à l’indépendance de notre cher et beau pays, de mettre fin à ma qualité de membre du FCC.

J’ai repris ma liberté de silence et de parole, ainsi que ma liberté de pensée et d’action.

J’ai des choses à penser, j’ai des choses à dire, j’ai des choses à faire pour notre patrie.

Mon engagement politique pour ce qui est bien, beau, vrai et juste pour notre chère patrie et le peuple congolais demeure intact et inébranlable.

La vertu, dit-on, n’est jamais solitaire. Elle a toujours des voisins.

J’espère que j’aurai des voisins libres, vrais patriotes, intègres et déterminés avec lesquels, dans la confiance et le respect mutuel, nous allons construire une belle vision de grandeur pour un Congo moderne et rayonnant, élaborer une offre politique réaliste et mobilisatrice pour tirer notre patrie vers le haut et conduire de bonnes politiques publiques en vue d’améliorer les conditions de vie du grand peuple congolais.

Je reste disponible et mobilisé pour servir la patrie.

Que Dieu bénisse le Congo et le peuple congolais.

Kinshasa, sur la Baie de Ngaliema, mardi 30 juin 2020

Prof. Dr Tshibangu Kalala