Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Dotation des matériels de protection et de contrôle Covid-19 : l’UNFPA clôture la série à la maternité de Delvaux

Dotation des matériels de protection et de contrôle Covid-19 : l’UNFPA clôture la série à la maternité de Delvaux

This post has already been read 104 times!

Lancée depuis le début de la pandémie de Covid-19 en République démocratique du Congo, la campagne de l’UNFPA concernant la dotation de 60 maternités de Kinshasa en matériels de protection et de contrôle des infections, a été clôturée la semaine dernière, dans la maternité des sœurs de Delvaux.

Au terme d’une formation qu’il a organisée en faveur des sages femmes afin de leur permettre d’affronter cette période de crise sanitaire caractérisée par la pandémie de Covid-19, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a effectué une série de dotation en matériels de protection et de contrôle des infections à la disposition des sages femmes, infirmiers, anesthésistes et médecins, de 60 maternités à travers la ville de Kinshasa.

L’objectif de cette démarche est de mieux protéger le personnel soignant ainsi que les femmes enceintes et leurs nouveau-nés de cet environnement hospitalier à haut risque, très fréquenté par la population.

Le Représentant de l’UNFPA, Sennen Hounton se dit heureux de contribuer au plan national du Gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.  ‘’L’UNFPA veut s’assurer que les femmes accouchent sans perdre la vie, qu’il y ait des grossesses désirables, sans violences  et lorsqu’il y a des pandémies, des catastrophes et autres, les femmes continuent d’accoucher. D’où, c’est important que ces femmes continuent à accoucher sans attraper la Covid-19 et que le personnel soignant soit protégé‘’, a-t-il rappelé.

Appel à plus de financement

Il renchérit en remerciant les bailleurs des fonds, sans lesquels cette réalisation n’aurait pas vue le jour. Aussi, il a appelé d’autres bailleurs à les assister étant donné que les besoins sont énormes.

‘’Nous avions commencé cette vaste campagne avec Kinshasa, grâce à l’appui du Canada, de la Suède et d’autres bailleurs des fonds, pour assister 60 maternités et 10 autres à l’intérieur dont au Kongo-Central, le Kasaï, et autres. Mais il y’a toujours plusieurs besoins qui s’ajoutent et les moyens sont insuffisants, d’où l’importance de continuer à mobiliser les fonds‘’.

Pour sa part, Nicolas Simard, Ambassadeur du Canada, a laissé comprendre que son pays est heureux de travailler d’une manière très étroite avec l’UNFPA et les autorités congolaises pour venir en aide à la population congolaise, avec un programme d’aide humanitaire d’urgence de 37,6 millions USD cette année, permettant de financer des initiatives comme celles-ci.

La sœur responsable de la maternité de Delvaux a, elle aussi, exprimé sa satisfaction à l’égard de ce geste posé par l’UNFPA.

Signalons que cette action a permis de doter les formations sanitaires identifiées des thermomètres frontaux à infrarouge, des combinaisons de protection avec capuche, des masques chirurgicaux et des équipements réutilisables comme des tabliers en PVC, des lunettes de protection rigides, des gants mais aussi des kits lave-mains, des savons et des solutions hydro alcooliques. L’UNFPA dote aussi lesdites formations sanitaires et leurs espaces publiques des kits de désinfection, tout en réservant des kits de dignités aux femmes qui viennent d’accoucher.

Joséphine Mawete