Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Médias : Presse culturelle Solide va en guerre contre les antivaleurs

Médias : Presse culturelle Solide va en guerre contre les antivaleurs

This post has already been read 451 times!

A la fois présentée comme un cadeau au public, la chanson « Congo Indépendant » est aussi une interpellation pour toute la nation congolaise et ses dirigeants. C’est une très belle mélopée fignolée avec un message verticale qui dénonce surtout des antivaleurs dans la presse congolaise, en général, et dans la chronique musicale, en particulier.

D’après le journaliste- Chroniqueur de musique, Joé Star BANGATO, cette chanson est lancée en marge de la commémoration de 60 ans de l’indépendance de la RDC. «La chanson est une interpellation pour tout congolais. Particulièrement, les politiciens et les journalistes»,  a-t-il  déclaré.

Pour le Secrétaire Général de la plateforme Presse Culturelle Solide, « PCS », l’idéal est de se remettre en cause et voir comment réparer certaines habitudes inacceptables qui ont détruit l’âme du pays.  « Il est important de se remettre en cause 60 ans après pour savoir qu’est-ce qui n’a pas marché dans chaque  secteur et savoir que faire pour un avenir meilleur», a soutenu le Présentateur vedette de l’émission HD Elengi au CongoWeb TV.

Sur le plan artistique, la chanson «Congo Indépendant» a été chantée par six journalistes membres la structure PCS. Il s’agit de Charlie Prince, Joe stars, Virginie Manganga, Nana Boduga, Elise Mulanga, Elysée Mukundji.

Ils ne sont pas des chanteurs professionnels mais chacun a essayé à sa manière de mettre sa voix dans la gamme (guitare) pour donner une sauce délectable aux mélomanes qui vont savourer la chanson. Car, le plus utile est que le message touche tout le monde pour aboutir au changement des mentalités dans la société. «C’est vraiment un très bon texte écrit par le parolier Djodjo Lina et mis en musique grâce à l’ingénieur JC Tshituka que nous remercions, en passant », a conclu Joé BANGATO.

Rappelons que Presse Culturelle Solide est une nouvelle association sans but lucratif qui vient de voir le jour avec comme engagement de lutter contre les antivaleurs dans la corporation journalistique à Kinshasa.

Jordache Diala